Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2015-02-07T08:40:26+01:00

Le complexe d'Eden Bellwether de Benjamin WOOD

Publié par
Le complexe d'Eden Bellwether de Benjamin WOOD

1er roman

Traduit de l'anglais par Renaud MORIN

Prix du roman FNAC 2014

Oscar LOWE est aide-soignant à la Maison de retraite Cedarbrook. Il vient de finir sa journée de travail. Sur le chemin du retour, à travers le parc de King's College, il est attiré par les tonalités d'un orgue dans la chapelle. Il entre et s'y installe. L'office terminé, il croise le regard d'une jeune fille, Iris, qui fume à l'extérieur et attend dans l'ombre. C'est la soeur de l'Organiste Assistant qui vient de livrer cette prouesse musicale. Eden ne tarde pas à arriver avec son vélo sur lequel il propose à sa soeur de monter pour rentrer à la maison. Juste avant son départ, Iris aura le temps de donner rendez-vous à Oscar le dimanche suivant pour un concert. Elle y jouera du violoncelle.


Commence alors une histoire d'amour entre 2 jeunes de catégories sociales diamétralement opposées : Oscar a été élevé dans une famille modeste ; à 18 ans, son seul objectif était de la quitter. Pour cela, il fallait acquérir son indépendance financière, il a donc recherché très vite un travail. Iris, elle, vit dans un univers où l'argent n'a jamais été un problème. Son père est chirurgien, il assure à tous une vie de luxure. Pas de résidence universitaire pour Iris mais plutôt une immense propriété bourgeoise avec une chapelle et un orgue pour permettre à son frère, Eden, de parfaire son talent.


Très vite, Iris dévoile à Oscar ses craintes sur l'état de santé de son frère. Entre génie et folie, le doute s'immisce.

Le complexe d'Eden Bellwether de Benjamin WOOD

C'est un véritable coup de coeur pour ce 1er roman de Benjamin WOOD. Son écriture est fluide et vous transporte dans un monde où la musicothérapie prend toute sa dimension. Entre hypnose et réalité, les jeunes amis ne vont cesser de naviguer. Jusqu'où la personnalité narcissique d'Eden pourra-t-elle les mener ?

Mais je comprends maintenant, après les combats personnels que j'ai livrés dernièrement, que lorsque mon père parlait de cette façon, il n'était pas vraiment mon père. Pareil à un drogué, il était sous l'emprise de quelque chose de bien trop puissant pour être contrôlé de manière rationnelle. Une illusion s'était emparée de son esprit. P. 486

Impossible de vous en dire plus, il faut absolument le lire. Laissez-vous porter par l'épopée romanesque de cette jeune tribu !


Et quand Oscar échange avec le Docteur Paulsen, un retraité dont il prend soin à Cedarbrook, passionné de littérature, alors là, je craque !


Ce roman est un pur délice.


Je  tiens à saluer le Prix littéraire CEZAM 2015,

sans lequel je n'aurais sans doute pas

découvert cette petite merveille.

 

Il prend la 2ème place du classement.

L'oubli d'Emma HEALEY est en 4ème place !

 

Voir les commentaires

commentaires

enna 30/06/2017 09:25

Je partage vraiment ton enthousiasme!

Tlivres 01/07/2017 09:54

Merci Enna, excellent week-end à toi, belles lectures !

Caroline 07/02/2015 11:55

Hmmm ! Ton article donne envie ! A ajouter à la liste-des-livres-à-lire-absolument !

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog