Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2015-09-15T20:29:10+02:00

Le voyant de Jérôme GARCIN

Publié par
Le voyant de Jérôme GARCIN

Je n'avais pas encore lu de livre de Jérôme GARCIN. C'est aujourd'hui chose faite avec un récit écrit en la mémoire de Jacques LUSSEYRAN, un homme peu ordinaire dont la vie a été rythmée par des éclats de lumière. La transition est assez bien vue d'ailleurs après "Toute la lumière que nous ne pouvons voir" d'Anthony DOERR ! Jacques LUSSEYRAN est lui-même l'auteur de "Et la lumière fut" !


Ce garçon, né en 1924, est élevé en Anjou, à Juvardeil. Il n'avait que 8 ans lorsqu'il eut un accident avec un élève de sa classe. La chute est fatale, il sera aveugle jusqu'à la fin de ses jours. Malgré son jeune âge, l'enfant fait preuve d'une très grande maturité. Plutôt que d'en vouloir au garçon fautif, il dira :


La cécité a changé mon regard, elle ne l'a pas éteint.
P. 18

Il puise de l'énergie dans son environnement familial mais aussi au contact de la nature. Il se construit ainsi une personnalité. Quand la 2de guerre mondiale éclate, il s'implique dans la résistance et prend le pouvoir au sein des Mouvements Volontaires de la Liberté puis de Défense de la France. Il est déporté à Buchenwald en 1944-1945. Sa condition de handicapé aurait pu lui coûter la vie mais il y survivra. Sa vie d'après sera tumultueuse notamment aux Etats-Unis où il enseigne la philosophie.


C'est un homme neuf qui habite les Etats Unis. Ajouté à la cécité, l'exil est un royaume qui le stimule plus qu'il ne l'inquiète.
P 155-P156

C'est une très belle biographie d'un homme au destin malheureux mais ô combien lumineux. Jacques LUSSEYRAN a vécu une vie qu'il a voulu extraordinaire. Ce livre est une magnifique leçon de vie !

Voir les commentaires

2015-09-13T17:55:39+02:00

Les Accroche-Coeurs du dimanche...

Publié par

Pour moi, pour que les Accroche-Coeurs soient réussis, il faut que plusieurs conditions soient remplies :

- qu'il fasse beau pour apprécier de flâner, déambuler, circuler... a minima, qu'il fasse sec !

- que les spectateurs acceptent de s'asseoir par terre, et là, rien n'est gagné. Quand on ne mesure qu'1,54 m comme moi, impossible de voir si les spectateurs décident de rester debout, trop dommage !

- que les artistes soient bons bien sûr.

Mais, dès le réveil, je me suis dit qu'il allait être difficile aujourd'hui de remplir les 2 premières conditions. Pluie du matin, chagrin. Le proverbe prenait tout son sens !

Pour autant, je n'allais quand même pas me priver de l'édition 2015...

Alors, j'ai décidé de partir à la conquête d'oeuvres éphémères, de projets participatifs, et j'ai bien fait.

J'ai beaucoup aimé par exemple tous ces visages d'Angevins moulés dans la terre sous le contrôle de la Cie Lez'Arts Vers associée à Fred MARTIN, une très belle source d'émotions...

Les Accroche-Coeurs du dimanche...
Les Accroche-Coeurs du dimanche...
Les Accroche-Coeurs du dimanche...
Les Accroche-Coeurs du dimanche...
Les Accroche-Coeurs du dimanche...

Les roues de couleurs de la Cie Off donnaient un peu de gaieté à la Place de la Rochefoucauld...

Mais ce que j'ai préféré, ce sont ces Park(ing) Day, concept venu des anglo-saxons. Le temps d'un dimanche, des places de parking sont détournées de leur usage habituel pour donner lieu à de petits jardins...

Les Accroche-Coeurs du dimanche...

Trop mignon celui de l'Association des Habitants du Quartier Doutre-Saint Jacques accompagnée par la Maison de Quartier L'Archipel.

Mais le clou du Quai des Carmes revient, selon moi, à la création participative de l'Association Philodome, une structure très colorée construite avec des objets non recyclables, bien vu !

Les Accroche-Coeurs du dimanche...
Les Accroche-Coeurs du dimanche...

C'est une association protectrice de l'environnement qui s'inscrit dans le cadre d'une activité d'économie solidaire. Je ne connaissais pas et je crois que je vais aller prochainement faire une petite visite à la boutique située 58 rue de la Chalouère à Angers. Ma curiosité est éveillée !

Voilà l'édition 2015 des Accroche-Coeurs terminée.

Même si le temps n'a pas été très beau, j'y ai encore fait de belles découvertes, vivement l'année prochaine !!!

Voir les commentaires

2015-09-12T20:42:33+02:00

L'odyssée végétale des Accroche-Coeurs

Publié par
L'odyssée végétale des Accroche-Coeurs
L'odyssée végétale des Accroche-Coeurs

Cette année, le festival des Accroche-Coeurs d'Angers se met au vert. Le végétal est à l'honneur dans des formes toutes aussi originales les unes que les autres.

"Les gouttes à doutes" de François ABELANET dans les douves du Château sont particulièrement réussies...

L'odyssée végétale des Accroche-Coeurs

Tout comme ce champ de coquelicots au beau milieu de la Place du Ralliement, ces tâches rouges donnent une tonalité toute particulière aux façades des magnifiques immeubles !

Côté spectacles, j'ai découvert quelques petites perles... alors, si la météo demain est clémente, prenez les jambes à votre coup et courez voir...

L'odyssée végétale des Accroche-Coeurs

Karl STETS pour son spectacle "Cuerdo" pour la légèreté de l'être et l'originalité de son jeu...

L'odyssée végétale des Accroche-Coeurs

Linsey POLLAK pour "Live and Loopy". Il fait jaillir de ses drôles d'instruments une musique tout aussi surprenante !

L'odyssée végétale des Accroche-Coeurs

"Bois ta lettre" par la Compagnie Créton'Art pour faire fonctionner vos neurones. Le rire et la réflexion sont tout à fait compatibles au cas où certains en douteraient !

Alors, on en reparle demain ?

Voir les commentaires

2015-09-09T19:54:52+02:00

Toute la lumière que nous ne pouvons voir d'Anthony DOERR

Publié par

Tant qu'à faire de revenir sur la toile, autant le faire avec un coup de coeur !


J'ai été subjuguée par le roman d'Anthony DOERR, cet écrivain américain également l'auteur des romans "Le nom des coquillages", "Le mur de mémoire", "A propos de Grace". Je ne le connaissais pas encore, et vous ?

Toute la lumière que nous ne pouvons voir d'Anthony DOERR

En quelques mots :


Marie-Laure Leblanc a 16 ans, elle est aveugle, elle vit seule avec son grand-oncle Etienne. Elle a été élevée par son père, serrurier au Museum d'Histoire Naturelle de Paris. Elle se souvient de ses cadeaux d'anniversaire, des livres d'aventure en braille que lui offrait son père malgré ses modestes moyens pour lui permettre de découvrir le monde. Sous l'occupation, le Muséum d'Histoire Naturelle ferme. Marie-Laure et son père prennent la direction d'Evreux où une relation doit les accueillir, mais à leur arrivée, la maison de leur hôte est en feu. Ils poursuivent leur chemin jusqu'à Saint-Malo chez l'oncle Etienne. Dès les premiers jours, une relation singulière s'instaure avec cet oncle qui ne sort plus de la maison !


Parallèlement, Werner Pfennig est un jeune soldat de 1ère classe. Elevé dans un orphelinat avec sa soeur Jutta, ils passaient leurs nuits au grenier à capter les radios étrangères. Werner se fait remarquer avec la lecture d'un livre : "Principe de la mécanique" de Heinrich Hertz, ce qui lui vaudra une altercation avec les responsables de l'établissement. Son auteur est juif ! Werner est brillant, il réussit les examens d'entrée à l'école d'élites du Reich, il intègre les Jungmänner et se distingue dans un cours du Docteur Hauptmann, professeur de sciences techniques.
Bien sûr, ces 2 destins vont se croiser. Quand ? Comment ? Pourquoi ? C'est ce que ce très beau roman vous révélera...


Ce roman fait partie, pour moi, des inclassables !


Il peut être qualifié d'historique bien sûr puisqu'il se passe sur fond de 2de guerre mondiale avec une richesse de détails qui donne à voir le passé de la cité fortifiée dans laquelle j'aime tant flâner.

Toute la lumière que nous ne pouvons voir d'Anthony DOERR

'est un thriller aussi, le suspense et la tension narrative sont autant d'éléments qui font que le lecteur reste tenu en haleine de bout en bout. Il y a cette histoire de diamant rare tant recherché. Il y a la psychologie des personnages délicatement ciselée, c'est un livre qui parle au coeur. D'ailleurs il me fait penser à cette citation dans "Le Petit Prince" de Saint-Exupéry :


On ne voit bien qu'avec le coeur. L'essentiel est invisible pour les yeux.

http://www.lepetitprince.com

Toute la lumière que nous ne pouvons voir d'Anthony DOERR

Les liens qui unissent ce père et sa fille handicapée sont d'une très grande force, à l'image de cette maquette construite à l'échelle pour permettre à sa fille de se repérer dans cette nouvelle ville qu'est Saint-Malo, au péril de sa vie.


J'ai vraiment pris un énorme plaisir à découvrir, et cet auteur, et son dernier roman.


Laissez-vous tenter, c'est un excellent choix !


Un petit clin d'oeil à mes enfants qui ont eu la riche idée de me l'offrir. Je les embrasse.

Voir les commentaires

2015-09-01T18:47:24+02:00

C'est la rentrée !

Publié par Tlivres

Quoi de mieux que de réactiver le blog

un jour de rentrée... scolaire,

et un mois de rentrée... littéraire !!!

Après quelques vacances magnifiques en Corse, je me suis offert une rallonge... je vous avais donné rendez-vous en juillet... finalement, c'est seulement en septembre que je reviens sur la toile, j'espère que vous ne m'en voudrez pas trop...

D'autant que j'ai découvert pendant l'été quelques pépites !!!

Je vous retrouve très bientôt pour en faire la critique...

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog