Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #chansondudimanche catégorie

2022-06-19T06:00:00+02:00

Farewell de Rihanna

Publié par Tlivres
Farewell de Rihanna

Le bal des 68 Premières fois se poursuit.

Elle ne s'était pas encore invitée dans cette #selection2022. Là voilà, Rihanna, avec son titre "Farewell" extrait de l'album "Talk That Talk" pour évoquer le départ, la séparation...

Un titre qui s'associera parfaitement au #premierroman que je vous présenterai samedi prochain. 

Avez Rihanna, il y a la puissance de la voix bien sûr, et puis, les notes de piano qui contribuent à donner de la nostalgie.

J'ai choisi cette artiste parce qu'elle est originale. Et croyez-moi, la plume de l'écrivaine à venir l'est tout autant !

Allez, maintenant, musique !

Voir les commentaires

2022-06-12T06:00:00+02:00

Manège de November Ultra

Publié par Tlivres
Manège de November Ultra

Le bal des 68 Premières fois se poursuit.

Pour accompagner le premier roman que je présenterai samedi prochain (j'adore les effets d'annonce !!!), je vous propose de la pop, plus précisément, de la bedroom pop, de la musique créée dans sa chambre avec les moyens du bord.

Et pour incarner le genre, j'ai choisi le titre "Manège" de la chanteuse November Ultra, une Française.

November Ultra, je l'ai découverte dans Boomerang, au micro d'Augustin TRAPENARD sur France Inter


Apaiser l’autre par la voix, c’est déjà s’apaiser soi-même.

J'avais été séduite au point de l'écouter en boucle tout le week-end suivant !

La voix est douce, tendre et délicate, les tonalités cotonneuses et envoûtantes, on a envie de se laisser porter, lentement, tourbillonner, toujours. Il y est question d'amour avec un grand A.

Bref, tout se prête à cette gracieuse association.

Je vous laisse écouter...

Voir les commentaires

2022-05-29T20:39:07+02:00

Blue train de John COLTRANE

Publié par Tlivres
Blue train de John COLTRANE

Ma #chansondudimanche s’intègre dans le bal des 68 Premières fois, elle est annonciatrice d’un premier roman dont je vous dirais tout samedi !

Pour le moment, je vous offre un morceau de jazz qui date de la fin des années 1950.

Auteur, compositeur, interprète, John COLTRANE, un saxophoniste afro-américain né en 1927 et Caroline du Nord, interprète « Blue Train ». 

J’aime beaucoup le jazz. Je trouvais que ce registre musical manquait dans ce bal, c’est aujourd’hui chose faite et dignement je crois.

En cette fin de week-end prolongé, savourez !

Voir les commentaires

2022-05-01T20:38:17+02:00

Gone with the wind de Axel Rudi Pell

Publié par Tlivres
Gone with the wind de Axel Rudi Pell

Il n'y a pas de hasard dans la vie, seulement des rendez-vous. 

Si j'en suis certaine au quotidien, j'en ai récemment eu une nouvelle preuve. 

Alors que je termine la lecture d'un roman des 68 Premières fois, un roman profondément émouvant qui évoque la disparition mystérieuse d'une femme, les notes d'un titre du tout dernier album d'Axel Rudi Pell résonnent dans le salon.

Je m'y intéresse un peu et je découvre qu'il s'agit d'une chanson extraite de l'album Lost XXIII du guitariste allemand, sorti le 15 avril dernier. Son titre : "Gone With The Wind".

Je commence à y regarder de plus près et découvre les paroles, en totale harmonie avec le roman que j'ai dans les mains et qui me remplit les yeux de larmes. Le chanteur dit lui-même : 


Gone With The Wind est l’une des ballades les meilleures et les plus émouvantes que j’aie jamais écrites.

Vous comprendrez que je ne puisse passer à côté de son partage.

Axel Rudi Pell est connu pour être le guitariste d'un groupe de heavy metal mais comme ses compatriotes, les musiciens du groupe Scorpions, il nous propose un slow juste prodigieux.

Je vous laisse l'écouter.

Pour la chronique du roman, rdv samedi comme d'habitude. Le bal promet d'être saisissant !

Voir les commentaires

2022-04-24T06:00:00+02:00

La Fin de la fin du monde de Calogero

Publié par Tlivres
La Fin de la fin du monde de Calogero

Calogero s'invite une nouvelle fois dans le bal des 68 Premières fois, cette fois avec le titre "La Fin de la fin du monde" pour accompagner un premier roman dont je vous dirai tout samedi prochain.

Après "Liberté chérie", j'ai trouvé dans "L'embellie", album sorti en 2009, ma #chansondudimanche.

Avec cette chanson, il y a les paroles et cette évocation du péril environnemental, du réchauffement climatique et de tous les dérèglements induits, il y a "La Fin de la fin du monde".

Et puis, il y a la pochette de l'album, deux êtres qui semblent seuls sur la Terre. Si le ciel est bleu, le paysage n'en paraît pas moins hostile.

Et encore, le rythme de la musique, du pop-rock. A l'écouter, j'ai envie de valser, tourner, tourner, m'enivrer... jusqu'à tomber.

Enfin, il y a la voix du chanteur, musicien, compositeur, interprète. Calogero est un immense artiste que j'apprécie profondément.

Allez, maintenant, assez parlé, musique ! 

Voir les commentaires

2022-04-18T18:00:58+02:00

Cucurrucucu Paloma de Caetano VELOSO

Publié par Tlivres
Cucurrucucu Paloma de Caetano VELOSO

Ma #chansondudimanche s'inscrit dans le registre des musiques du monde.

Tout droit venu du Brésil, Cucurrucucu Paloma est un titre interprété par Caetano VELOSO, l'un des musiciens brésiliens les plus connus.

C'est une autrice de la #selection2022 des 68 Premières fois qui m'a mise sur la voie, vous en saurez plus samedi prochain.

Mais en attendant, quelques mots de cette chanson au rythme très lent qui traduit le mal d'amour à travers le chant d'une colombe en deuil. Le texte original est de Tomás MENDEZ, auteur-compositeur mexicain, et date de 1954. Il a connu ses heures de gloire avec une comédie musicale, puis un film, et enfin de nombreuses reprises.

Je vous laisse maintenant l'écouter...

Voir les commentaires

2022-04-10T17:25:43+02:00

Blizzard de Fauve

Publié par Tlivres
Blizzard de Fauve

Le bal des 68 se poursuit.

 

Après 

"Jolene" de Dolly PARTON pour "Les nuits bleues" de Anne-Fleur MURTON

"Fear of the dark" d'Iron Maiden pour "Les maisons vides" de Laurine THIZY,

"Civil War" de Guns N'Roses pour "Furies" de Julie RIOCCO,

 "Sublime et silence" de Julien DORE pour « Ubasute » d’Isabel GUTIERREZ,

"Voler de nuit" de Calogero pour "Les envolés" d'Etienne KERN,

 

place aujourd'hui à quelques notes de rock acoustique avec "Blizzard" de Fauve  , un groupe d'artistes français lancé dans les années 2013, devenu depuis Magenta.

 

C'est avec "Blizzard", ma #chansondudimanche, que les artistes rencontrent un véritable succès.

 

Leurs textes sont porteurs d'espoir. J'aime cette distinction , qui représente leur approche de l'humain, chacun dans sa singularité, tous dans leurs différences.

 

Et puis "Blizzard", je ne vais pas pouvoir bien longtemps me cacher derrière mon petit doigt, c'est aussi le titre d'un livre, le premier roman de Marie VINGTRAS. Je vous le présenterai samedi prochain mais en attendant, juste vous dire que j'ai trouvé dans les textes quelques résonnances. Je ne vous en dis pas plus.

 

Maintenant, musique !

Voir les commentaires

2022-04-03T06:00:00+02:00

Voler de nuit de Calogero

Publié par Tlivres
Voler de nuit de Calogero

Le bal des 68 se poursuit.

 

Après 

"Jolene" de Dolly PARTON pour "Les nuits bleues" de Anne-Fleur MURTON

"Fear of the dark" d'Iron Maiden pour "Les maisons vides" de Laurine THIZY,

"Civil War" de Guns N'Roses pour "Furies" de Julie RIOCCO,

 "Sublime et silence" de Julien DORE pour « Ubasute » d’Isabel GUTIERREZ 

 

Place au pop rock de Calogero avec « Voler de nuit », un titre de l’album Liberté chérie, sorti en 2017.

 

Là, le chanteur nous invite en toute humilité à prendre de la hauteur pour s’émanciper des limites et autres frontières qui divisent l’humanité.

 

Outre les paroles et la musique, le clip réalisé avec Yann ARTHUS BERTRAND est de qualité.

 

L’ensemble accompagnera parfaitement un prochain #premierroman à venir 😉

 

Allez, maintenant, musique 🎶 

Voir les commentaires

2022-03-27T06:00:00+02:00

Sublime et silence de Julien DORE

Publié par Tlivres
Sublime et silence de Julien DORE

Le bal des 68 se poursuit.

 

Après 

"Jolene" de Dolly PARTON pour "Les nuits bleues" de Anne-Fleur MURTON

"Fear of the dark" d'Iron Maiden pour "Les maisons vides" de Laurine THIZY,

"Civil War" de Guns N'Roses pour "Furies" de Julie RIOCCO,

ma #chansondudimanche, c'est "Sublime et silence" de Julien DORE. 

 

Vous pouvez

rejoindre une chaise,

vous asseoir,

retrouver votre souffle,

vous apaiser,

fermer les yeux et

écouter.

 

Il y a d'abord

quelques notes de musique, l'archet effleurant les cordes du violon, 

comme un long soupir, une respiration,

et puis,

le vrombissement de moteurs, une légère accélération,

comme une invitation à se lever, marcher, avancer,

et encore,

quelques notes de musique, les doigts légers sur les touches du piano,

comme les ponctuations des événements d'une vie,

et enfin,

la voix du chanteur, posée, délicatement, tout en douceur,

ses mots à lui, "Sublime et silence".

 

Vous allez,

7'36', vous laisser envoûter par la mélodie,

7'36'', vous laisser subjuguer par la beauté du timbre de sa voix,

7'36'', vous laisser porter par le flot de ses mots,

 

Vous ouvrez lentement les yeux,

Vous relancez la musique, et maintenant,

Vous regardez le clip

 

il est prodigieux, comme le livre que je vous présenterai bientôt...

SAVOUREZ !

Voir les commentaires

2022-03-20T22:04:49+01:00

Civil war de Guns N'Roses

Publié par Tlivres
Civil war de Guns N'Roses

Pour le bal des 68, vous savez que je choisis désormais une #chansondudimanche qui puisse se marier avec la présentation d'un roman.

Après 

"Jolene" de Dolly PARTON pour "Les nuits bleues" de Anne-Fleur MURTON

"Fear of the dark" d'Iron Maiden pour "Les maisons vides" de Laurine THIZY,

je vous propose de rester dans le dur, le fort, le puissant avec "Civil War" des Guns N'Roses, le groupe de hard rock américain.

Cette chanson évoque un certain rapport à la guerre. J'aime ses passages lents, un brin doux et délicats, et puis ses fulgurances portées par une voix qui devient criarde, accompagnée de quelques notes de guitares puissantes. Un savant mélange, un mix de tonalités à l'image des émotions que j'ai pu ressentir avec une lecture dont je vous dirai tout... samedi.

Mais maintenant, musique !

Voir les commentaires

2022-03-13T20:30:50+01:00

Fear of the dark d’Iron Maiden

Publié par Tlivres
Fear of the dark d’Iron Maiden

Ma #chansondudimanche est annonciatrice d’un moment fort du bal des 68.

Si vous me connaissez bien, vous ne m’imaginez pas écouter du heavy metal et vous avez raison, enfin presque, il y a parfois des tubes qui s’imposent d’eux-mêmes, tant pour les paroles que pour la musique.

Je cherchais quelque chose qui soit tendre et délicat, à l’image de ce que pourrait être une confidence, et quelque chose qui soit violent comme la mort, je voulais lier le chaud et le froid et je crois que le titre « Fear of the dark » du groupe Iron Maiden convient parfaitement.

Il évoque un homme qui marche la nuit, seul, et qui a peur de l’obscurité. Il se sent observé, poursuivi, harcelé.

Je ne vais pas vous en dire beaucoup plus. Aujourd’hui, il s’agit juste d’écouter 🎶 

Voir les commentaires

2022-03-06T09:54:27+01:00

Jolene de Dolly PARTON

Publié par Tlivres
Jolene de Dolly PARTON

S'enivrer de mots au lever du soleil, refermer le livre et puis, faire résonner dans la maison des notes de country !

Parfois, la #chansondudimanche, je la prépare, je l'anticipe, je la médite... là, elle s'est imposée à moi, fulgurante, foudroyante, comme l'amour, non ?

Alors, aujourd'hui, place à "Jolène" de Dolly PARTON et l'occasion d'un clin d'oeil bien appuyé aux 68 Premières fois !!!

Si "Jolène" est une chanson écrite par Dolly PARTON et interprétée par la chanteuse américaine, elle a été reprise de nombreuses fois, mais là, j'ai choisi l'originale, je crois que l'autrice du livre que j'ai terminé au petit matin appréciera !

Vous ne comprenez pas tout ? Moi, non plus, l'effet de la littérature certainement ! 

Vous en saurez plus très prochainement, ce matin, j'avais envie de faire un peu de teasing pour faire monter le désir...

Allez, assez parlé, musique... Dansez maintenant 🎶

Voir les commentaires

2022-02-20T22:58:18+01:00

Lili Marlene par Mathias MALZIEU

Publié par Tlivres
Lili Marlene par Mathias MALZIEU

Ma #chansondudimanche est une jolie manière de célébrer le talent de Mathias MALZIEU, chanteur du groupe Dionysos. 

 

Vendredi dernier, dans le cadre des Entretiens Littéraires organisés par le Conseil Départemental de Maine-et-Loire,

 


Il a, avec son ami fidèle, Michaël PONTON, envoûté le public présent.

 

Dès les premières minutes du spectacle, quelques notes de guitare résonnent dans la Collégiale Saint-Martin. Et puis, au détour d’un pilier, surgit l’artiste, jouant de l’harmonica. Le ton est donné, la soirée promet d’être belle. 

 

Mathias MALZIEU a écrit quelques romans, « La Mécanique du cœur », "Métamorphose en bord de ciel", « Une sirène à Paris »… l’essai « Journal d’un vampire en pyjama », lauréat du 48ème Grand Prix des Lectrices Elle, et dans lequel il nous lance une merveilleuse invitation…

 

 


Savourer les sensations minuscules avec l'appétit épique d'une traversée du Grand Canyon. P. 221

Il a animé la soirée de ses mots, des extraits de son dernier roman : « Le guerrier de porcelaine », l’histoire de son père sur fond de seconde guerre mondiale.

 

Et puis, il y a eu ce moment hors du temps. Il a « fait son Brassens » pour interpréter Lili Marlene, une chanson d’amour inspirée du poème de l’allemand Hans LEIP. Il faut dire qu’il entretient avec le peuple allemand une relation toute particulière. Ses parents ont vécu dans une région tantôt française tantôt allemande. Et puis il y a eu cette guérison grâce au sang de deux femmes allemandes, de quoi largement justifier que son cœur balancé entre Lili et Marlene !

 

Émouvant, drôle, sympathique, l’écrivain s’est plié au jeu des questions d’Antoine BOUSSIN avant de consacrer à chacun, chacune, un regard appuyé, une attention délicate, avant de signer une dédicace personnalisée.

 

Une soirée fabuleuse. Maintenant, musique 🎶

Voir les commentaires

2022-02-13T07:00:00+01:00

The Way That I Love You de Passenger

Publié par Tlivres
The Way That I Love You de Passenger

A la veille de la Saint-Valentin, impossible de ne pas faire de l'amour la une du blog !

Ma #Chansondudimanche, c'est un titre de Passenger : "The Way That I Love You", des paroles qui invitent à la confiance en soi, être soi même et croire en les autres.

En plus, la vidéo tournée dans les lieux typiques de Paris n'est pas pour me déplaire.

Quant aux notes de musique, tout en douceur, qu'il est bon de se laisser bercer par le jeu du guitariste.

La voix de l'auteur, compositeur, interprète folk britannique, que l'on pourrait confondre allègrement avec celle de James BLUNT est envoûtante, tout ce qu'il faut pour se délecter. Allez, musique !

Voir les commentaires

2022-02-06T07:00:00+01:00

The Train Song de Nick CAVE and The Bad Seeds

Publié par Tlivres
The Train Song de Nick CAVE and The Bad Seeds

Ma #chansondudimanche, je l’ai extraite de la playlist foisonnante de Jón KALMAN STEFÁNSSON, partagée tout au long des presque 600 pages de son tout dernier roman publié chez Grasset, « Ton absence n’est que ténèbres ».

J’ai choisi « The Train Song » de Nick CAVE and The Bad Seeds, ce groupe de rock australien créé dans les années 1980.

Ce titre, sorti en single, a été distribué dans le cadre du 6ème album du groupe, un petit bijou.

Je reviens sur le roman, je ne peux décemment pas vous laisser comme ça 😉 

L’histoire se passe dans un fjord islandais, un lieu au bout du monde, un lieu au climat hostile, mais les oiseaux, eux, ne s’y trompent pas. Sur le chemin de leur migration, ils s'y arrêtent comme cet homme qui a perdu la mémoire. Après une rencontre mystérieuse à l’église, il est invité par une jeune femme à déjeuner sur la tombe de sa mère Aldís, une femme lumineuse qui, dans sa jeunesse, avait fait la connaissance avec Haraldur par le plus grand des hasards. Elle partait en week-end avec son fiancé. En chemin, ils subirent une crevaison. Ils se rendirent dans la première ferme des environs pour demander de l’aide. C’est là qu’elle croisa le regard du jeune paysan qu’elle ne pourra plus jamais oublier. Rentrée chez ses parents, elle fera une modeste valise, prendra le car pour vouer sa vie à cet inconnu. Ainsi va la vie. L’homme amnésique découvre ainsi Rúna, profondément triste du décès de sa mère. Il faut dire qu’elle est morte dans un accident de voiture. Rúna, après une thèse en histoire de la philosophie, avait décidé de rentrer chez ses parents. Alors qu’elle conduisait la voiture sur une route verglacée, sa mère, sur le siège passager, riant aux éclats avec son mari assis à l’arrière, avait fait une cabriole pour l’embrasser. Le talon de sa chaussure était venu blesser Rúna à l’œil. Elle avait alors perdu le contrôle du véhicule. Sa mère était morte sur le coup, son père resté tétraplégique, ainsi va la vie, à moins que ça ne soit une affaire de destin…

Jón KALMAN STEFÁNSSON nous livre un nouveau roman éblouissant. La plume est belle, fluide, talentueuse. Elle oscille entre les émotions pour mieux les décrypter, à travers une galerie de personnages tous très attachants.

Allez, maintenant, musique 🎶 

Voir les commentaires

2022-01-30T11:53:12+01:00

Time clocks de Joe BONAMASSA

Publié par Tlivres
Time clocks de Joe BONAMASSA

En octobre dernier est sorti le dernier album de Joe BONAMASSA : « Time Clocks », un bijou.

Le chanteur américain est hanté par le temps qui passe.

Hugh SYME, le graphiste canadien, a illustré parfaitement cette phobie de voir les secondes, les minutes, les heures, les jours, les mois, les années… passer, et puis, un instant, de tout arrêter. Sur cette photo souffle l’inspiration de Jean-Luc MANIOULOUX, vous ne trouvez pas ? Je ressens l’esprit des créations « Impact »… 

Joe BONAMASSA a lutté contre les effets du temps avec des titres qu’il a étiré à l’envi, plus de 6 minutes chacun pour vous en délecter, sans modération.

Et puis, il a joué avec les rythmes du blues rock, tantôt des envolées lyriques, tantôt des notes voluptueuses, lentes et douces.

Sur les notes du guitariste vient se poser une voix, et quelle voix ! 

Allez, je crois que j’ai assez parlé, maintenant, musique, « Time clocks » 🎶 

Voir les commentaires

2022-01-09T07:00:00+01:00

Shallow de Lady GAGA et Bradley COOPER

Publié par Tlivres
Shallow by @artpops.little.hybrid

Shallow by @artpops.little.hybrid

Vous avez envie de vibrer en 2022, je vous propose deux monstres sacrés pour vous séduire, Lady GAGA et Bradley COOPER qui le temps d'une chanson, "Shallow", vont vous transporter.

Il y a les voix bien sûr, il y a le rythme aussi... et puis les paroles bien sûr :


Tell me somethin', girl
Are you happy in this modern world?
Or do you need more?
Is there somethin' else you're searchin' for?

I'm fallin'
In all the good times I find myself longin' for change
And in the bad times, I fear myself

Tell me something, boy
Aren't you tired tryin' to fill that void?
Or do you need more?
Ain't it hard keepin' it so hardcore?

I'm falling
In all the good times I find myself longing for change
And in the bad times, I fear myself

Je ne vous en dis pas plus. "Shallow", c'est ma #chansondudimanche.

Allez, maintenant, musique !

Voir les commentaires

2022-01-02T13:26:47+01:00

Santé de Stromae

Publié par Tlivres
Santé de Stromae

Pour bien commencer l'année et penser "A ceux qui n'en n'ont pas !", j'ai choisi "Santé" de Stromae.

L'artiste nous revient en 2022 avec un nouvel album intitulé "Multitude", annoncé le 4 mars.

Alors, en attendant sa sortie, je vous propose quelques notes de musique, reconnaissables entre toutes, le timbre de la voix, le rythme, tout est signature de l'auteur compositeur interprète et producteur belge.

Et puis, il y a le texte qui résonne tout particulièrement pour moi...

"Oui, célébrons ceux qui n'célèbrent pas
Encore une fois, j'aimerais lever mon verre à ceux qui n'en ont pas
À ceux qui n'en ont pas

Pilote d'avion ou infirmière, chauffeur de camion ou hôtesse de l'air
Boulanger ou marin-pêcheur, un verre aux champions des pires horaires
Aux jeunes parents bercés par les pleurs, aux insomniaques de profession
Et tous ceux qui souffrent de peine de cœur, qui n'ont pas l'cœur aux célébrations
Qui n'ont pas l'cœur aux célébrations"

Allez, musique !

Voir les commentaires

2021-12-19T19:39:25+01:00

Heartbreak Anthem with David Guetta & Little Mix

Publié par Tlivres
Heartbreak Anthem with David Guetta & Little Mix

Fin de week-end, vous avez besoin d’énergie et de pensées positives pour affronter la soirée qui s’annonce ? J’ai quelque chose pour vous !

Ma #chansondudimanche est tonique et pleine d’espoir pour l’avenir.

J’ai choisi un titre des Little Mix accompagné par David GUETTA et Galantis, sorti le 20 mai 2021.

Allez, musique 

Voir les commentaires

2021-12-05T21:21:05+01:00

Fingertips de Tom GREGORY

Publié par Tlivres
Fingertips de Tom GREGORY

Ma #chansondudimanche donne du peps. On ne va quand même pas terminer notre si beau week-end en s’endormant, pas encore !

Je vous propose d’écouter Tom GREGORY dont le premier single a fait un carton. « Fingertips » a été certifié single d’or en 2020, il avait cumulé 15 millions de streaming, rien que ça.

Alors, on se l’écoute ?

Musique 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog