Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #mes citations catégorie

2018-08-05T07:21:56+02:00

Instantanés d'Ambre de Yôko OGAWA

Publié par Tlivres
Instantanés d'Ambre de Yôko OGAWA

Ouvrir le roman de Nancy HUSTON "Lèvres de pierre", découvrir la citation d'Anne DUFOURMANTELLE

"C'est dans cette minéralité qu'on se retranche lorsque l'amour vous est retiré."

et se souvenir tendrement de la lecture des "Instantanés d'Ambre" de Yôko OGAWA.

Quand les livres résonnent entre eux en faveur de l'observation des minéraux pour ce qu'ils disent de notre propre personnalité...

Voir les commentaires

2018-07-12T06:00:00+02:00

Les vérités provisoires de Arnaud DUDEK

Publié par Tlivres
Les vérités provisoires de Arnaud DUDEK

La plume de Arnaud DUDEK, je l'ai découverte avec "Les vérités provisoires" l'été dernier.

Si vous aimez les romans dont vous pouvez imaginer l'issue, ce roman publié chez Alma éditeur est pour vous.

Toute l'histoire tourne autour de la disparition d'une jeune fille dont le frère va mener, à sa manière, l'enquête, l'occasion de découvrir les liens qui unissent cette fratrie.

Assurément, un très beau souvenir de lecture que j'ai plaisir à partager avec vous. 

Il a depuis écrit "Tant bien que mal", là, attention, ça frappe très fort, une lecture coup de poing. Finalement, vous en avez deux pour le prix d'un !

Voir les commentaires

2018-07-05T06:26:15+02:00

Fugitive parce que reine de Violaine HUISMAN

Publié par Tlivres
Fugitive parce que reine de Violaine HUISMAN

Parce que ce livre continue de me hanter quelques mois après sa lecture, je vous communique ma #citationdujeudi extraite du premier roman de Violaine HUISMAN publié chez Gallimard "Fugitive parce que reine". 

Ce roman, je l'ai découvert avec les 68 Premières fois et le Prix du livre France bleu_Page des Libraires.

Violaine HUISMAN déroule le fil de son enfance aux côtés de sa soeur, en permanence sous tension d'une mère souffrant d'une maladie mentale, une mère de l'excès, y compris en amour !

La troisième partie est d'une profonde sensibilité.

Voir les commentaires

2018-06-14T06:42:28+02:00

Je me suis tue de Mathieu MENEGAUX

Publié par Tlivres
Je me suis tue de Mathieu MENEGAUX

Ma #citationdujeudi est extraite du tout premier roman de Mathieu MENEGAUX : "Je me suis tue", un roman bouleversant qui m'a permis de découvrir cette plume magistrale et remarquable entre toutes, totalement addictive aussi il faut le dire.

Depuis, il y eu "Un fils parfait" et puis enfin, tout récemment "Est ce ainsi que les hommes jugent ?". Chaque fois, il s'agit de thrillers psychologiques étourdissants.

Si vous ne connaissez pas encore cet auteur, laissez vous séduire par les "Journées nationales du livre et du vin de Saumur", c'est ce week end et il sera là !

 

Voir les commentaires

2018-05-24T06:44:21+02:00

Les huit montagnes de Paolo COGNETTI

Publié par Tlivres
Les huit montagnes de Paolo COGNETTI

L'absence de transmission entre les générations prive les descendants de leur histoire.

Dépossédés du passé de leurs gènes, ils souffrent.

Mahir GUVEN dans "Grand frère" nous en a donné une illustration dans son roman "Grand frère" lauréat du Prix Goncourt du Premier Roman.

Paolo COGNETTI dans "Les huit montagnes" publié aux éditions Stock, lauréat du Prix Médecis Etranger 2017 et le Prix François Sommer 2018, explore également ce manque et la douleur qu'il induit. J'en extrais ma #citationdujeudi !

Voir les commentaires

2018-05-17T12:25:06+02:00

Les indésirables de Diane DUCRET

Publié par Tlivres
Les indésirables de Diane DUCRET

Ma #citationdujeudi est extraite du roman de Diane DUCRET : " Les indésirables". Ce roman historique assure la mémoire du camp de Gurs pyrénéen. Alors que la vie n'est que chaos, l'auteure nous ouvre la voie du rêve avec une philosophie bercée par l'espoir. Chapeau !


J'en profite pour vous faire part, si vous ne le saviez déjà, de la sortie de son tout dernier roman : "La meilleure façon de marcher est celle du flamant rose". Elle brosse un portrait satirique de notre société et nous faire rire... jaune !

 


Cette écrivaine a un talent fou, il ne vous reste plus qu'à vous laisser séduire.

Voir les commentaires

2018-04-19T06:00:00+02:00

Fugitive parce que reine de Violaine HUISMAN

Publié par Tlivres
Fugitive parce que reine de Violaine HUISMAN

Il y a des extraits qui, à eux seuls, peuvent résumer un livre. C'est le cas de ma #citationdujeudi pour le roman de Violaine HUISMAN "Fugitive parce que reine".

La famille de Violaine HUISMAN, puisqu'il s'agit d'un roman autobiographique, a vécu au rythme des excès de sa mère, fantasque, excessive, exaltée, hystérique... une mère hantée par une maladie mentale et qui pourtant, toute sa vie durant, a tenu à donner à ses filles tout l'amour qu'elle pouvait.

Ce premier roman est aussi déchirant qu'il est lumineux, écrit dans une plume remarquable, poétique et raffinée, une plume prometteuse, quoi !

Il est en lice pour le Prix du Livre France bleu_Page des libraires

avec

- "La chambre des merveilles" de Julien SANDREL
- "Le théâtre de Slávek" de Anne DELAFLOTTE MEHDEVI
- "Kisanga" de Emmanuel GRAND
- "Un océan deux mers trois continents" de Wilfried N'SONDE

 

Résultats le 4 juin prochain.
 

Il fait aussi partie de la sélection des 68 Premières fois

 

"L'Attrape-souci" de Catherine FAYE

"Les déraisons" d'Odile d'OULTREMONT

"Pays provisoire" de Fanny TONNELIER

"L'homme de Grand Soleil" de Jacques GAUBIL

"Les rêveurs" d'Isabelle CARRE

"Eparse" de Lisa BALAVOINE

"Celui qui disait nonde Adeline BALDACCHINO

"Une mère modèle" de Pierre LINHART

Fugitive parce que reine de Violaine HUISMAN

Voir les commentaires

2018-04-12T07:01:35+02:00

Les guerres de mon père de Colombe SCHNECK

Publié par Tlivres
Les guerres de mon père de Colombe SCHNECK

Parce que l'absence torture et qu'elle a besoin d'être soignée comme on panse des plaies, Colombe SCHNECK dans son tout dernier roman "Les guerres de mon père" publié chez Stock éditions choisit la voie de l'imaginaire pour s'offrir une perspective de résilience.

Les guerres de mon père de Colombe SCHNECK

Voir les commentaires

2018-04-05T06:00:00+02:00

Petit pays de Gaël FAYE

Publié par Tlivres
Petit pays de Gaël FAYE

Parce que le bonheur, on ne s'en lasse jamais, et que je prends plaisir à me souvenir de cette lecture dans le cadre des 68 Premières fois.

Lauréat du Prix Goncourt des Lycéens 2016, Gaël FAYE nous livre dans "Petit Pays" sa philosophie, c'est ma #citationdujeudi.

A méditer, sans modération !

Petit pays de Gaël FAYE

Voir les commentaires

2018-03-22T07:29:35+01:00

Qu'importe le chemin de Martine MAGNIN

Publié par Tlivres
Qu'importe le chemin de Martine MAGNIN

Parce qu'il y a des jours où l'on a besoin de se rassurer sur notre capacité à vivre en société, ma #Citationdujeudi est extraite du récit de Martine MAGNIN : "Qu'importe le chemin", un coup de coeur publié par L'Astre bleu éditions. Belle journée à vous !

Qu'importe le chemin de Martine MAGNIN

Voir les commentaires

2018-03-15T08:17:41+01:00

Illettré de Cécile LADJALI

Publié par Tlivres
Illettré de Cécile LADJALI

A la veille de prendre le train pour le Salon du Livre de Paris, une citation extraite du roman "Illettré" de Cécile LADJALI récemment rencontrée à la Librairie Richer me semblait tout-à-fait de mise !


"Illettré" c'est une très belle approche des mots, de la langue, et des livres. Pour les passionné(e) de littérature que nous sommes, le sujet ne manque pas de faire vibrer.


Cette lecture, je vous la conseille absolument !

Illettré de Cécile LADJALI

Voir les commentaires

2018-03-08T07:00:00+01:00

Légende d'un dormeur éveillé de Gaëlle NOHANT

Publié par Tlivres
Légende d'un dormeur éveillé de Gaëlle NOHANT

Quel plaisir de se souvenir de cette lecture éblouissante du dernier roman de Gaëlle NOHANT : "Légende d'un dormeur éveillé" publié chez Héloïse d'Ormesson.


Quant à citer Robert DESNOS, il n'y a qu'un pas, pour notre plus grand plaisir évidemment.

Ce roman est un petit bijou de la littérature, qu'on se le dise !
 

Légende d'un dormeur éveillé de Gaëlle NOHANT

Voir les commentaires

2018-02-22T07:41:52+01:00

Mina Loy, éperdument de Mathieu TERENCE

Publié par Tlivres

 

Parce que le dernier roman de Mathieu TERENCE, "Mina Loy, éperdument" publié chez Grasset, résonne encore en moi et qu'il est porteur d'un message que je vénère, je vous propose cette citation qui, pour les passionné(e)s de littérature que vous êtes, ne manquera pas de vous accompagner toute la journée, voire plus encore !  

Si vous ne connaissez pas encore ce livre, je vous le conseille "éperdument".

 

Voir les commentaires

2018-02-15T07:00:00+01:00

Une verrière sous le ciel de Lenka HORNAKOVA-CIVADE

Publié par Tlivres
Une verrière sous le ciel de Lenka HORNAKOVA-CIVADE

Dans la rentrée littéraire de janvier 2018, il y a des premiers romans. Les 12 sélectionnés par les 68 Premières fois viennent tout juste d'être dévoilés. Y figurent "Les déraisons" d'Odile d'OULTREMONT, "Pays provisoire" de Fanny TONNELIER et "L'Attrape-souci" de Catherine FAYE.

Certains auteurs dont le 1er livre a notamment été révélé par cette association sortent maintenant leur 2ème roman, Lenka HORNAKOVA-CIVADE en fait partie. Après "Giboulées de soleil", c'est "Une verrière sous le ciel" qui vient de sortir. C'est une pépite de la littéraire, j'en extrais ma #Citationdujeudi.

Dans ce roman, je puis vous assurer que son talent est largement confirmé. La plume est raffinée, poétique à l'envi, elle traite de l'exil, elle porte le parcours initiatique d'une jeune fille, tchèque, de 18 ans, qui décidera après une semaine de colonie de vacances auprès des jeunesses communistes françaises de rester sur le territoire. A Paris, elle va trouver refuge dans un bar, se faire adopter progressivement par les clients, et puis un jour, trouver la voie de l'émancipation par l'art.

C'est un roman puissant d'une très grande beauté.

Je crois qu'il ne vous reste plus qu'à le découvrir !

Une verrière sous le ciel de Lenka HORNAKOVA-CIVADE

Voir les commentaires

2018-02-01T07:00:00+01:00

Tristan de Clarence BOULAY

Publié par Tlivres
Tristan de Clarence BOULAY

"Tristan", le premier roman de Clarence BOULAY fait partie de cette rentrée littéraire de janvier 2018.

Il est remarquable, et déjà remarqué. La semaine dernière, il faisait partie du top 10 des premiers romans sélectionnés par le Figaro avec "Les déraisons" d'Odile d'OULTREMONT. 

J'ai choisi cet extrait parce qu'il parle de l'écriture. La plume de Clarence BOULAY m'a profondément émue. Il y a de l'urgence à vivre, de la fulgurance dans les sentiments, et des mots... d'une puissance intense. C'est ma #Citationdu jeudi.

Je ne peux que vous inviter à aller plus loin, partez à la découverte de "Tristan" !

Tristan de Clarence BOULAY

Voir les commentaires

2018-01-25T07:00:00+01:00

Une vie minuscule de Philippe KRHAJAC

Publié par Tlivres
Une vie minuscule de Philippe KRHAJAC

Ma #Citationdujeudi est extraite d'un 1er roman paru dans le cadre de la rentrée littéraire de janvier 2018.

"Une vie minuscule" de Philippe KRHAJAC est un livre qui aborde un sujet grave, celui de la violence, sous toutes ces formes.

J'ai trouvé cette phrase particulièrement révélatrice de certains comportements.

Elle nous éclaire, comme ce roman qui sait rester lumineux, une véritable prouesse, je vous l'accorde. Nous sommes bien peu de chose, et pourtant. Philippe KRHAJAC fait partie de ceux qui croient profondément en l'humanité. J'ai envie de le suivre, et vous ?

Voir les commentaires

2018-01-18T07:00:00+01:00

La petite danseuse de quatorze ans de Camille LAURENS

Publié par Tlivres
La petite danseuse de quatorze ans de Camille LAURENS

Ma #Citationdujeudi est extraite du dernier livre de Camille LAURENS "La petite danseuse de quatorze ans". Publié par les éditions Stock, il s'inscrit dans le registre des récits.

Il prend l'angle d'une sculpture réalisée par l'artiste pour finalement retracer l'ensemble de sa vie et brosser le portrait d'une oeuvre toute entière.

Edgar DEGAS a souhaité aborder la sculpture pour les raisons retranscrites dans cette citation. Il voulait aller plus loin.

Moi aussi, j'ai voulu aller plus loin que cette lecture. C'est ainsi que je suis partie à la découverte de l'exposition temporaire du Musée d'Orsay de Paris aujourd'hui intitulée "Degas Danse Dessin" et visible encore jusqu'au 25 février 2018.

Je crois que vous pouvez indifféremment commencer par la lecture ou par l'exposition.

Une chose est certaine, le destin de cet artiste est EXTRA-ordinaire, je ne peux que vous conseiller de vous y intéresser, nul doute qu'il saura vous séduire !

La petite danseuse de quatorze ans de Camille LAURENS

Voir les commentaires

2018-01-11T07:00:00+01:00

Un paquebot dans les arbres de Valentine GOBY

Publié par Tlivres
Un paquebot dans les arbres de Valentine GOBY

Ma #Citationdujeudi est extraite du dernier roman de Valentine GOBY : "Un paquebot dans les arbres".

Ce roman, je dois bien l'avouer, il résonne encore en moi comme au dernier jour de sa lecture.

L'itinéraire de la famille de Mathilde Blanc a été pour moi une révélation.

Valentine GOBY assure la mémoire du sanatorium d'Aincourt, un bâtiment qui était la fierté d'une région, de la France toute entière aussi. Il s'agissait pour les années 1930 d'une prouesse architecturale et pourtant...

Avec cette construction en voie de disparition, c'est aussi une page de l'Histoire qui se tourne. 500 patients pouvaient y être accueillis, de quoi laisser une empreinte dans de nombreuses familles.

Enfin, il m'a beaucoup marquée par la démarche menée par une  femme en quête de souvenirs. Elle vieillit, elle ressent le besoin de retourner sur place et préserver ainsi la trace laissée par ses parents.

Ce roman historique est particulièrement fouillé, comme j'aime, et porté par une écriture remarquable, délicate et sensible. C'est un coup de coeur !

Un paquebot dans les arbres de Valentine GOBY

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog