Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche pour “villeveque”

2021-08-16T12:00:00+02:00

Otto de Elsa TOMKOWIAK

Publié par Tlivres
Otto de Elsa TOMKOWIAK

Ma #lundioeuvredart, je l'ai découverte samedi sur le parcours Nov'Art, une exposition temporaire d'art contemporain sur les communes de Villevêque et, nouveauté cette année, sur Soucelles, toutes deux réunies dans la commune nouvelle #rivesduloirenanjou.

Je vous parlerai prochainement des grands formats et de l'exposition dans le moulin des créations de Carlos CHACIN, mais l'heure est à "Otto", une création de Elsa TOMKOWIAK, que vous pouvez découvrir à fleur d'eau.

Sa sphère d'un diamètre de 5 mètres vogue au gré du vent sur Le Loir. Sur un axe fixe, elle tourne sur elle-même en fonction des oscillations de l'eau et offre un spectacle à chaque instant changeant.

Réalisée en plastique transparent, cette sphère a été colorée par l'artiste dans des teintes chatoyantes, du rose, du orange, du vert, du bleu, qui offrent par le jeu de la lumière une véritable féerie dans un écran naturel absolument remarquable. Le traitement esthétique de cette oeuvre est exceptionnelle.

Si vous avez envie de découvrir l'univers de Elsa TOMKOWIAK, vous pouvez écouter Les carnets de la création de Aude LAVIGNE sur France Culture, ils datent de 2018 mais donnent à voir le dessein de la créatrice.

D'ici le 19 septembre, je vous invite à réaliser le parcours de cette 39ème édition qui offre, une nouvelle fois, une très grande diversité de talents, de styles et de disciplines artistiques. Nul doute que vous en trouverez à votre goût ! 

Voir les commentaires

2021-09-06T21:34:03+02:00

Fret aérien de Carlos CHACIN

Publié par Tlivres
Fret aérien de Carlos CHACIN

Ma #lundioeuvredart, une nouvelle fois, je l'ai découverte sur le parcours Nov'Art, une exposition temporaire d'art contemporain sur les communes de Villevêque et Soucelles, toutes deux réunies dans la commune nouvelle #rivesduloirenanjou.

Après "Otto" de Elsa TOMKOWIAK, une création très esthétique, voici une déclinaison de "Fret aérien" de Carlos CHACIN. Cette oeuvre est installée dans le moulin. Elle fait partie d'une série de créations, faisant appel à différentes disciplines artistiques : la sculpture, la peinture et le dessin.

L'artiste colombien axe ses réalisations autour de trois thèmes dont celui de la respiration. Carlos CHACIN représente à sa manière la pollution et les conséquences écologiques du phénomène, il traite également de l'épidémie de Covid19 bien sûr. Ces deux gros poumons noircis donnent à voir le déplorable état de santé de l'humanité. 

Et puis, vous l'avez peut-être repéré. Il y a un barbelé en partie supérieure de l'oeuvre. Avec cet accessoire, l'artiste dénonce les frontières édifiées entre les états, toutes ces barrières qui sont autant de freins au déplacement et à la migration des populations.

Sur le parcours, chacun pourra choisir une création plus qu'un autre, certaine sont réalisée avec de l'argile dans une teinte chaude, le marron, d'autres sont peintes avec des couleurs chatoyantes. Mais, ne vous y trompez pas, la violence transcende toutes les oeuvres de Carlos CHACIN. L'art nous offre l'opportunité de méditer...

Vous avez jusqu'au 19 septembre pour réaliser votre visite. Après, il sera trop tard !

Voir les commentaires

2017-08-21T17:00:51+02:00

Nov'Art, une très belle édition 2017, vivement l'année prochaine !

Publié par Tlivres
Nov'Art, une très belle édition 2017, vivement l'année prochaine !

Les parcours artistiques se multiplient, pour mon plus grand plaisir, et le vôtre ?

Il y a eu les "Echappées d'art" de la Ville d'Angers, puis "Le voyage à Nantes". Et pour ne pas démentir le proverbe : "jamais 2 sans 3", j'ai poursuivi avec le 16ème "Symposium de sculpture monumentale" d'Oudon et comme j'y ai pris goût, je vous emmène maintenant à Villevêque, un petit village d'à peine 3000 habitants situé en bord de Loir.

Nov'Art est un festival artistique hors du commun, l'un de ceux qui alternent le dedans/le dehors avec des oeuvres en tous genres, chacun peut y vibrer en fonction de ses centres d'intérêt.

Cette année, entre peintures et sculptures, mon coeur a balancé, et plus d'une fois ! Je vous explique.

Tout a commencé avec l'arrivée près du moulin, il faut dire que même sans le parcours artistique, ce village est très attractif. Il présente une telle sérénité avec la présence de l'eau, une offre de loisirs avec sa plage, il vaut le détour assurément. D'ailleurs, pour ne rien vous cacher, je m'y suis installée une fois la déambulation réalisée pour lire, un vrai bonheur. Là, je ne vous explique pas !

Donc, revenons à l'objet de ce billet. 1ère source d'émotion, les sculptures de BOS dans le parc du Château. Il faut dire que la visite commence très bien, l'artiste part du postulat que "La vie est belle", programme séduisant, non ? 

Il y a là des bonhommes, certains sont orangés, ce sont "Les marcheurs", d'un pas élancé, ils marchent, il y en a des petits, des plus grands, tous dans la même direction. Et puis, il y a ceux qui m'ont assez naturellement attirée, "Les chuchoteurs". Une belle complicité émerge de ces 4 personnages, on a tout de suite envie de s'immiscer dans le groupe, se glisser dans leur conversation et d'y découvrir peut-être quelques secrets... 

Nov'Art, une très belle édition 2017, vivement l'année prochaine !

Poursuite du parcours avec de très belles créations de Patrice LEBRETON, de celles qui vous mettent des étoiles dans les yeux, regardez plutôt !

Nov'Art, une très belle édition 2017, vivement l'année prochaine !

C'est aérien, léger, explosif, j'aime beaucoup. Et en façade du Château, je trouve que le mariage de l'ancien et du contemporain est particulièrement réussi et renforce le côté moderne de la création.

Mais je n'étais pas au bout de mes surprises... et la plus grosse pour moi, la plus émouvante, la plus intense, la plus drôle, la plus humoristique aussi, c'est une toile de Bertrand BATAILLE : "Le presse citron".

Nov'Art, une très belle édition 2017, vivement l'année prochaine !

Et quand je lis ce que peut en dire l'artiste, j'adore tout simplement !


La peinture est un véhicule pour nos émotions. Ce que les mots ne disent pas, le dessin nous le raconte. Je vais en quête de cette poésie cachée dans l'ombre, et qui se dévoile dans la lumière que notre regard pose sur les êtres.

Alors, vous comprendrez qu'après ces émotions j'aspire à un peu de repos... et dans ce cadre, moi je signe tout de suite ! Pas vous ?

Nov'Art, une très belle édition 2017, vivement l'année prochaine !

Voir les commentaires

2017-09-09T08:19:58+02:00

Quand un mois laisse sa place à un autre...

Publié par Tlivres
Quand un mois laisse sa place à un autre...

Il fait gris dehors et je me surprends, devant ma tasse de thé, à rêvasser, à me "souvenir des belles choses" ! Le mois d'août en a été particulièrement riche, je vous offre un petit retour en images !

Au mois d'août, il y a eu des lectures extraordinaires, des coups de coeur d'une intensité toute particulière, à commencer par "Un funambule sur le sable" de Gilles MARCHAND. Vous vous souvenez peut-être de son 1er roman "Une bouche sans personne" qui m'avait littéralement transportée l'année dernière. Et bien, nous sommes dans la même veine, que dis-je, la même force. J'ai découvert cette plume formidable avec les 68 Premières fois, une très belle épopée que je ne suis pas prête d'oublier !

Ce roman fait partie de la rentrée littéraire, tout comme "Le jour d'avant" de Sorj CHALANDON, là aussi, une lecture de très haut vol qui m'a fait retrouver le chemin du bassin houiller mais dans un tout nouveau genre dont seul l'auteur a le secret. Un thriller psychologique très bien maîtrisé. C'est aussi une valeur sûre !

Et puis, il y a eu "Minuit, Montmartre" de Julien DELMAIRE. Très belle surprise de cette rentrée littéraire aussi. Je ne connaissais pas la plume, j'ai dès les premières pages été séduite. Ce roman dresse le portrait d'un quartier parisien du début du XXème siècle et nous fait entrer dans l'atelier de Théophile Alexandre STEINEN, un pur bonheur.

Je me suis aussi laissée porter par celle de Frédérique DEGHELT, là, pas de surprise en termes de qualité, j'en suis une inconditionnelle, je l'avoue ! Mais le registre était un peu différent, l'écrivaine a répondu à l'exercice littéraire qui lui était proposé par la collection "Miroir". Elle s'est attachée à imaginer la dizaine de jours que la reine du polar a passé recluse dans un hôtel loin de son mari qui venait de lui apprendre qu'il la quittait. "Agatha", une belle réussite. 

Deux autres romans m'ont fait passer un bon moment, "Un dimanche de révolution" de Wendy GUERRA, direction Cuba, vous découvrirez une île rongée par les restes de la dictature, et puis "Les vérités provisoires" de Arnaud DUDEK, le temps d'un livre vous partagerez le quotidien d'un jeune homme hanté par la disparition de sa soeur.

6 romans à mon actif, 4 de la rentrée littéraire de septembre 2017 et 2 parus cette année tout de même, un beau panel de livres à découvrir, à commencer par mon coup de coeur bien sûr.

Un petit clin d'oeil aussi aux maisons d'édition qui font un travail formidable, elles sont 5 ce mois-ci : Les forges de Vulcain, Plon, Buchet Chastel, Alma éditeur et Grasset.

 

 

 

Quand un mois laisse sa place à un autre...

Mais le mois d'août ne serait rien sans ses parcours urbains artistiques, c'est très à la mode, et que de belles découvertes encore cette année !

Le concept est simple, ponctuer une promenade dans des espaces extérieurs de la présence d'oeuvres d'art.

Certains se sont lancés dans l'aventure il y a bien longtemps mais n'ont pas pris une ride. Je pense à Nov'Art, il s'agissait cette année de la 35ème édition, le petit village de Villevêque n'a pas à rougir de son succès. Les oeuvres qui me restent les plus en mémoire sont celles de Bertrand BATAILLE, des toiles d'une émotion intense.

En restant dans les petits villages, j'ai découvert cette année celui d'Oudon et son symposium de sculpture monumentale. C'était la 16ème édition et que d'oeuvres. Pas un recoin du village n'est ornementé d'une sculpture d'une édition passée. J'y ai réalisé de très belles rencontres, notamment celle de Jonathan BERNARD, sculpteur, qui faisait partie des 4 artistes retenus cette année pour une création en résidence sur une quinzaine de jours en pleine période estivale.

Et puis, il y a eu les grandes Villes, Angers avec ses "Echappées d'art", l'oeuvre sublime de Vihls complétée par celle d'AL1, et "Voyage à Nantes".

Le mois d'août 2017 a assurément été très beau, pourvu que celui de septembre soit à la hauteur !

Quand un mois laisse sa place à un autre...

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog