Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2022-06-10T08:28:45+02:00

D’audace et de liberté d’Akli TADJER

Publié par Tlivres
D’audace et de liberté d’Akli TADJER

Ma #vendredilecture, c’est le tout dernier roman de Akli TADJER, « D’audace et de liberté » aux éditions Les Escales.

 

 

Ce roman, c’est d’abord une invitation, celle de la maison d’édition à réaliser une lecture commune du livre, une lecture rythmée comme il se doit, 3, 4 chapitres maximum à la fois, une lecture cadencée, une lecture accordée avec l’histoire rocambolesque.

 

Tout commence avec les funérailles de Tante Safia, la sœur du père d’Adam Aït Amar, Algérien, kabyle, le narrateur. C’est le retour au pays, au village Bousoulem, aux sources, les parfums enivrants font resurgir les souvenirs qu’il croyait à jamais enfoui au fond de son cœur. L’amour de Zina, son amour de jeunesse, lui saute à la figure. Et puis, ll est parti à la guerre, comme son père l’avait fait, à Verdun lui. La guerre détruit tout, même l’amour. En 1942, il était à Paris. C’est là que Samuel a été raflé pendant que son autre copain, Tarik, adule le Führer. Dès lors, leurs vies à tous les trois n’auront plus la même destinée…

 

Ce roman, c’est un récit éminemment sensoriel. Les descriptions sont belles, tellement évocatrices de tout ce qui rend humain.


Aux premières lueurs du jour, Beyrouth avait retrouvé son tohu-bohu, ses couleurs d’ocre et d’argent, et ses vendeurs ambulants semant la pagaille sur le boulevard de mer pour vous vendre leurs falafels ou leurs thés à la menthe. P. 50

Ce roman, c’est une formidable fresque historique qui, à travers l’itinéraire de gens ordinaires, donne à voir des causes nationales, voire plus encore. Il concourt à la mémoire de ceux qui se sont battus pour la France, au risque d’y laisser leur peau.


On nous avait triés : les Français de souche européenne d’un côté, nous les soldats des colonies. P. 41

Ce roman, c’est aussi celui des communautés, religieuses, du pays d’origine, familiales aussi, des gens entre pairs.


C’est avec moi qu’il veut rester parce qu’il peut s’épancher sans retenue quand il a le mal du pays. Je suis le seul à pouvoir le comprendre. P. 30

Les personnages de fiction d’Adam, Zina et Elvire sont profondément marqués par des trajectoires écrites pour eux. Pour les femmes, impossible de se défaire du père, la figure de proue des navires familiaux.

 

Personnellement, j’ai particulièrement aimé le personnage de Nour, tellement inspirant.

 

L’histoire est rythmée par des nouvelles qui résonnent comme les déflagrations des bombes. La vie est loin d’être un long fleuve tranquille, le tout servi par une plume romantique. Une belle prouesse littéraire !

 

Impossible de vous quitter sans évoquer le clou de cette lecture commune, une rencontre des lectrices avec l’écrivain, Akli TADJER, un homme profondément humaniste. Un grand moment ! Merci une nouvelle fois aux éditions Les Escales qui fêtent leurs 10 ans. Bel anniversaire 🎂 

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog