Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2020-10-16T05:00:00+02:00

Le jour où d'Amélie ANTOINE

Publié par Tlivres
Le jour où d'Amélie ANTOINE

XO Editions

D’Amélie ANTOINE, j’avais lu il y a quelques années, « Quand on n’a que l’humour », un roman dont je me souviens dans les moindres détails.

J’étais tombée sous le charme de la plume de l’autrice et m’étais promise de rechuter un jour.

La rentrée littéraire de septembre m’a offert un très beau cadeau. Âmes sensibles, accrochez-vous !

Tout commence avec Benjamin. Il passe la journée avec son neveu, Axel, dans un parc d’attraction. Le garçon a 10 ans. Tous deux sont dans la file d’attente depuis une heure, le temps pour Benjamin d’observer ses voisins voisines et de découvrir un jeune homme, séduit par la jeune femme dont il vient de faire connaissance par le plus grand des hasards. Quand leur tour arrive, Benjamin décide de laisser leurs places aux garçons qui les suivent, histoire de leur permettre de rester un peu plus longtemps avec les filles avec qui ils ont engagé la conversation. Quelques secondes plus tard, pour une raison indéterminée, le manège s’arrête. Une grue est activée pour évacuer les personnes bloquées. C’est à ce moment que la machine se remet en route. C’est l’accident, le drame. Le jeune homme meurt sur le coup. Benjamin, choqué par la tournure des événements, décide d’assister aux funérailles du jeune homme qu’il connaissait à peine. Dans l’allée du cimetière, son attention est attirée par une femme qui semble entretenir des tombes d’apparence abandonnées. Captivé par son regard et curieux d’en savoir plus, il revient régulièrement dans l’espoir de la revoir. Un jour, c’est la rencontre, les premiers échanges avec Rebecca. Elle vient d’emménager dans la capitale. Elle cherchait un lieu où elle serait anonyme. Tous deux vont lentement s’apprivoiser, pour le meilleur... à moins que ça ne soit pour le pire !

Vous l’aurez compris, à défaut de profiter du manège, Amélie ANTOINE vous propose un fulgurant ascenseur émotionnel.

Benjamin est fasciné par le personnage de Rebecca, une femme énigmatique qui semble d’une étrange fragilité.

Il n’en faut pas plus pour qu’Amélie ANTOINE engage l’exploration méticuleuse de sa psychologie, son histoire, ses secrets.

Tour à tour, Benjamin et Sophie de Leyret, la psychiatre qu’elle rencontre toutes les 2-3 semaines, vont tenter de percer les mystères de Rebecca. 

Si, en littérature, le jeu de la narration permet généralement de découvrir au fil des pages les raisons des comportements et des émotions des personnages, il est moins fréquent d’assister aux confidences d'une patiente devant un médecin spécialiste du genre. 

Amélie ANTOINE réussit parfaitement un pari audacieux. Loin du cliché, réel ou fantasmé, du divan, l'écrivaine met les deux femmes face à face. 

Au fil des questions, la psychiatre permet à sa patiente de lentement dérouler le fil de sa vie et d’imaginer l’avenir, de quoi tenir le lecteur en haleine jusqu’à la toute dernière page.

Benjamin, comme Rebecca, sont deux êtres douloureusement meurtris. Avec ce roman, Amélie ANTOINE traite le sujet du deuil. Tantôt décliné au masculin, tantôt au féminin, le lecteur adapte son regard à la double focale et permet de prendre régulièrement de la distance comme une bouffée d’air à laquelle aspire une personne en train de se noyer.

Ce roman, c’est aussi la voie de la résilience. Benjamin et Rebecca pansent leurs plaies. En fiction comme dans la réalité, chacun a ses armes. Amélie ANTOINE construit deux trajectoires de vie avec chacune son échappatoire.

Enfin, ces personnages ne seraient pas aussi émouvants s’il n’y avait une plume extrêmement humaine et d’une très grande sensibilité. Le propos est si réaliste que les personnages nous paraissent des êtres ordinaires. Il est facile dès lors de s’identifier et tomber en empathie.

Ce roman, je l’ai dévoré. Le suspense reste entier jusqu’à la fin, et quelle fin !

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog