Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2020-07-03T22:02:42+02:00

L a Dormeuse de Catherine ROLLAND

Publié par Tlivres
L a Dormeuse de Catherine ROLLAND

Editions Okama

Retrouver la plume de Catherine ROLLAND était pour moi un réel plaisir. Vous vous souvenez peut-être de son premier roman "Le Cas singulier de Benjamin T", une pure merveille !

Elle revient donc avec "La Dormeuse".

Je vous dis quelques mots de l'histoire :

Sofia Loison est en entretien d'embauche pour un poste d’aide-ménagère. La posture et les échanges avec son recruteur, Léo, l'interpellent. Sofia découvrira qu'il s'agit du neveu de Marie Montès et son mari, Tiago, vivant dans une maison troglodyte de Touraine, et chez qui l'aide-ménagère est censée intervenir. Sofia n'est pas au bout de ses surprises. Elle comprend très vite que bon nombre de personnes se sont déjà collées à la mission mais n'ont pas résisté à la forte personnalité de Marie. La voilà prévenue. Quant à la mission réelle, elle est un brin en décalage avec celle annoncée ! Parallèlement, une enfant disparaît lors d'un séjour familial à Pompéi, l'enfant de 6 ans a quitté la caravane. Elle sera retrouvée quelques années plus tard dans des conditions aussi mystérieuses que sa disparition. Devenue adulte, elle décide de partir en quête de souvenirs. Pompéi, il fut un temps où la cité n'était pas encore ensevelie. En août 79, les hommes et les femmes y vivaient sereinement. Ils ne savaient pas encore que leur temps était compté.

Vous avez, là, les petites graines savamment semées par une écrivaine à l'imagination débordante. Une nouvelle fois, elle m'a conquise.

Je suis d'abord tombée sous le charme de ses personnages, tous plus attendrissants les uns que les autres. J'ai adoré me glisser, comme une petite souris, dans cette maison troglodyte tourangelle à deux pas de chez moi et y découvrir un couple malicieux de personnes âgées. Il y a Marie bien sûr mais Tiago mérite que l'on s'y attarde quelque peu. Cet homme, qui a certainement toujours vécu dans l'ombre de son épouse, n'en est pas moins extravagant. Si la démence lui fait parfois "perdre les pédales", ce n'est que pour le rendre encore plus bouleversant. Il apporte la touche de fantaisie au roman.

Et puis, il y a ce bain dans l'Histoire. Retrouver le temps d'une lecture le quotidien des habitants de la cité antique avant qu'elle ne soit ensevelie lors d'une éruption du Vésuve, avouons que l'invitation est alléchante. Catherine ROLLAND a fait un travail formidable pour coller au plus près de ce que pouvait être la vie d'hommes et de femmes quelques années après Jésus Christ. C'est une réussite. 


Où les autres visiteurs ne voyaient que des ruines, des pierres amoncelées que la végétation recouvrait, lui me décrivait la vie de ceux qui vivaient là, avec autant de réalisme que s’il les avait connus. P. 171


Les descriptions précises contribuent à nourrir une plume presque cinématographique d'une période révolue, qui la revendiquerait. Nous sommes au temps des esclaves, ceux qui ont le pouvoir ont droit de vie et de mort sur les leurs.


L’espèce humaine, lorsqu’elle avait peur, était parfois capable des pires folies et des violences les plus ineptes. P. 137


Parce que le défi des tempos était trop simple à relever, l'autrice a imaginé le projet fou d'écrire un livre dans un livre. "La Dormeuse" est un roman dicté à un scribe des temps modernes, l'occasion d'explorer ce champ que Catherine ROLLAND débroussaille elle-même en nous livrant son sixième roman. Si dans la fiction, la question du maintien du suspens est régulièrement posée, qu'elle se rassure, elle en maîtrise parfaitement les rouages. 

Mais là où le talent est exceptionnel, c'est dans la construction de l'édifice. Le jeu des narrations est prodigieusement orchestré. Trois histoires s'entrecroisent à deux mille ans d'intervalle sans qu'à aucun moment vous ne perdiez pied, le tout dans une rythme frénétique. Je n'ai pas vu les 480 pages passer et encore, j'en redemande !  

Ce roman de Catherine ROLLAND, le deuxième pour moi, vient confirmer ses qualités d'écriture. Je crains fort d'en devenir une inconditionnelle !
 

Voir les commentaires

commentaires

Steph B 12/08/2020 23:28

Je n’aurais pas dit mieux! Je partage totalement votre point de vue. Un formidable exercice du point de vue narratif et, comme vous le dites, sans jamais perdre le lecteur. Et l’immersion est délicieuse. Je recommande vivement!

Tlivres 13/08/2020 12:41

Formidable retour, je suis très émue bien sûr mais ravie que nous soyons en phase !

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog