Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2020-05-12T21:57:50+02:00

De la forêt de Bibhouti BHOUSHAN BANERJI

Publié par Tlivres
De la forêt de Bibhouti BHOUSHAN BANERJI

Editions Zulma

Traduit du bengali par France BHATTACHARYA

De notre confinement, je crois que je me souviendrais longtemps d'une lecture en particulier, il s'agit du roman "De la forêt" de Bibhouti BHOUSHAN BANERJI.

Satya vit à Calcutta depuis un an. Il désespère de trouver un emploi quand il rencontre Abinash. Ils étaient amis quand ils étaient étudiants. Rendez-vous est pris pour un thé le lendemain. C’est là qu’Abinash propose à Satya de gérer 400 hectares de forêt pour le compte de son père au Bihar, une histoire incroyable.

"De la foret", c'est un roman d'apprentissage, c'est l'éveil d'un jeune homme, urbain, à la vie en forêt, un univers dont il ne soupçonne pas les richesses. Satya est un être profondément attachant dans ce qu'il a de candide et innocent. Par la voie de son regard et de ses perceptions, le lecteur s'imprègne des composantes de cet environnement on ne peut plus protégé qui, malheureusement, n'existe plus à la surface de la terre aujourd'hui.

Le Bihar se trouve dans le nord-est de l'Inde, là où la faune et la flore se développaient harmonieusement avant que l'homme ne mette la main dessus. Aux côtés du jeune Satya, le lecteur se nourrit d'une nature luxuriante et généreuse. 


C’était un spectacle étonnant : il me semblait que j’étais allongé sur un immense tapis jaune qui aurait recouvert entièrement la terre. Le vent apportait avec lui la saveur piquante des fleurs de moutarde. P. 150

Les couleurs s'offrent à profusion dans un décor embaumé par les parfums. Ce roman, c'est une profonde immersion en terre inconnue parfaitement illustrée par la magnifique couverture, réalisée comme d'habitude chez Zulma par David PEARSON, à partir d'une oeuvre originale de Roshni VYAM, une toute jeune artiste.

"De la forêt", c'est aussi un roman social qui donne à voir la vie des communautés indiennes, toutes entières vouées à la satisfaction de leurs besoins primaires et autres tâches domestiques, loin de l'industrialisation et du capitalisme de masse. Bibhouti BHOUSHAN BANERJI assure la mémoire d'un modèle de société, révolu aujourd'hui, qui a le mérite de nous questionner sur l'avenir de la planète et ce que nous voulons céder à nos enfants, nos petits-enfants, en termes de patrimoine. C'est peut-être au moment où les dérèglements commencent à se manifester qu'il convient de semer une petite graine dans des esprits bien intentionnés...

Je me suis laissée porter par le charme de la plume, éminemment descriptive, de l'auteur disparu en 1950. Dans une prose alanguie, Bibhouti BHOUSHAN BANERJI nous invite à nous délecter de ce qui composait les trésors de Dame Nature.

Ce roman est un joli cadeau des éditions Zulma. Je les remercie pour le savoureux voyage offert en tout début de confinement, peut-être le moment rêvé pour apprécier chaque phrase de ce subtil condensé écologique. Et s'il n'y avait pas de hasard dans la vie...


Les histoires ne peuvent pas être écoutées n’importe où. Et elles ne peuvent pas non plus être racontées n’importe comment. Leur charme dépend beaucoup du cadre et des circonstances de leur écoute, les amateurs le savent bien. P. 34

En tant qu'amateur, je suis persuadée que vous me comprendrez !

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog