Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2020-04-02T06:00:00+02:00

Autoportrait au Collier d’Épines et Colibri de Frida KAHLO

Publié par Tlivres
Autoportrait au Collier d’Épines et Colibri de Frida KAHLO

Avec Florence&Littérature et Christine - Calliope&Pétrichor, sur Twitter, nous posterons chaque jour du mois d'avril une toile d’artiste. En cette période de confinement, nous avons choisi comme thème le vert de l’espoir. 

Après

"Moi et le village" de Marc CHAGALL, 1911

pour le J2, j'ai choisi une toile réalisée en 1940 par Frida KAHLO.

Avec la rentrée littéraire de septembre 2019, j'ai eu l'immense joie de vivre une page de l'histoire de la vie de cette artiste mexicaine avec la lecture du roman de Claire BEREST : "Rien n'est noir" aux éditions Stock, véritable coup de coeur, il n'en fallait pas plus pour qu'elle figure dans les toutes premières publications de ce nouveau challenge !

"Autoportrait au Collier d’Épines et Colibri" a retenu tout particulièrement mon attention. 

Outre le vert très présent, il y a ce collier d'épines, une référence à la religion chrétienne avec le Christ sur sa croix, comme autant de souffrances endurées chaque jour par la peintre, quasiment confinée, dans son lit, en raison du terrible accident de tramway dont elle a été victime à l'âge de 18 ans et qui a brisé ses os en mille morceaux. Vous vous souvenez peut-être de "La colonne brisée", un tableau représentant parfaitement la nécessité, pour elle, d'être corsetée pour tenir debout.

Mais il y a aussi le colibri, mort, le pendentif au cou de l'artiste. Dans la tradition mexicaine, il représente l'espoir, c'est un porte-bonheur. De concert avec les papillons dans les cheveux de Frida KAHLO, il contribue à nourrir ce sentiment d'un jour meilleur, encore possible. 

Et puis il y a le port altier de la peintre. Malgré toutes ses blessures, elle garde la tête haute, une véritable leçon de vie dans la pandémie du Covid19 à laquelle nous sommes confrontés.

Enfin, cette artiste, je l'admire pour la richesse de ses oeuvres, pas un centimètre carré ne reste blanc. Les tableaux sont foisonnants, tellement vivants. Le singe, on aurait envie de le caresser. Quant aux couleurs, elles sont tellement variées.

Ce n'est finalement pas très étonnant qu'elle soit devenue ces dernières années une véritable star, ses autoportraits reproduits à l'envi sur tout un tas d'accessoires de décoration. Peu m'importe finalement dès lors que l'ensemble promeut ses oeuvres et la fait connaître au plus grand nombre.

Je salue aussi Museum Art News, site sur lequel j'ai glané quelques éléments d'infos et qui contribue à la notoriété de l'artiste et la compréhension de son oeuvre.

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog