Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2019-08-14T06:00:00+02:00

Une joie féroce de Sorj CHALANDON

Publié par Tlivres
Une joie féroce de Sorj CHALANDON

Grasset

Sorj CHALANDON est homme de coups de maîtres. Je me souviens de la lecture de ses derniers romans : "Le quatrième mur", "Le jour d'avant".

Dans "Une joie féroce", son style n'a pas pris une ride. Quelle claque !

Quatre femmes sont à bord d'une voiture et s'apprêtent à commettre un acte... irréparable. Jeanne fait partie du complot, c'est la narratrice. Avec Brigitte, Mélody et Assia, elles forment une sorte de communauté. Malgré leur différence d'âge, leurs origines, un point commun les rassemblent : le cancer. C'est dans la salle d'attente de l'hôpital qu'elles ont fait connaissance. Jeanne n'était pas accompagnée, Matt disait ne pas pouvoir le supporter. Elles se sont caressées du regard, se sont effleurées des mains, ainsi est née une forme de complicité, de ces relations qui deviennent avec le temps plus fortes que tout. Alors de là à imaginer réaliser un braquage toutes ensembles, il n'y a qu'un pas, non ? 

Ce roman est l'un des premiers de cette rentrée littéraire à sortir en librairie et sur celui-là, je ne vous en dirais pas beaucoup plus, si ce n'est qu'il s'agit d'une tragédie, d'une histoire de femmes dont les jours sont comptés mais qui relèvent le défi de RESISTER avec héroïsme, à la vie, à la mort.

J'ai beaucoup aimé tous ces passages sur la puissance de leur connivence, une relation établie entre des femmes à un moment de leur vie où elles cumulent les fragilités. Il y a quelque chose de très beau dans l'amitié, voire l'amour, qui les unit. Il y a aussi cette formidable bouffée d'espoir qui les anime dans l'urgence à VIVRE.


Deux femmes frappées par le cancer qui chantaient à la vie. Elles n’avaient plus de temps à perdre. P. 120

Il y a les effets des traitements aussi, les chimiothérapies qui réduisent leurs forces à néant, leur font perdre leurs repères, physiques, psychologiques, les relations d'avant qui se distandent les plongeant dans l'immense tristesse de la solitude. Sur tous ces maux, Sorj CHALANDON pose des mots d'une profonde sensibilité, décrit les réalités du quotidien de ces femmes condamnées à affronter seules leur condition, les séjours à l'hôpital comme autant d'événements rythmant désormais leur vie. A travers leurs échanges , l'auteur met le doigt sur ce qui fait mal, ces petites phrases qui habituellement sont sans conséquence mais qui, là, trouvent un écho insupportable. Au début, elles répondent avec simplicité


Je n’étais pas courageuse, je résistais. P. 145

mais c'est dans le terreau du regard des autres, de tout un tas de maladresses de l'environnement familial, amical... qu'une certaine forme de violence va naître, lentement se développer, croître, pour un jour s'exprimer, se lâcher ! A quatre, les forces seront décuplées, ces femmes, on ne les arrêtera plus.

Sorj CHALANDON est un formidable conteur. Ses histoires sont rocambolesques à l'envi. Si les personnages ont l'apparence de Monsieur et Madame tout le monde, c'est pour mieux tromper "l'ennemi", nous prendre par surprise, dérouler le fil d'itinéraires hypothétiques au service d'un scénario savamment orchestré. Une nouvelle fois, chapeau !

Vous voulez connaître les premières lignes ? Un simple clic suffit !

Voir les commentaires

commentaires

krol 14/08/2019 23:24

Tout à fait, ce que je regrette c'est d'avoir lu des avis bien longtemps avant la parution du roman ! Aujourd'hui j'ai d'ailleurs lu d'autres avis négatifs. Je me ferai ma propre opinion.

tlivres 19/08/2019 12:58

Sage résolution Krol, comme d'habitude !

Krol 14/08/2019 13:45

Malheureusement certaines personnes sur babelio ont écrit un avis bien avant la parution, et parfois pas très élogieux. Ça me fait plaisir de lire une critique d'une personne qui aime, comme moi, cet auteur. J'attendrai pour le lire qu'il soit à la bibliothèque et que les effets "rentrée littéraire" soient retombés.

Tlivres 14/08/2019 16:24

Tous les avis sont dans la nature Krol, mais j'irai insérer le mien sur Babelio, histoire de montrer qu'on peut l'aimer, aussi ! Belle lecture à toi...

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog