Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2018-02-20T07:00:00+01:00

L'atelier des souvenirs de Anne IDOUX-THIVET

Publié par Tlivres

 

Editions Michel Lafon


Ce roman fait partie des feel good books. Je remercie Netgalley et la maison d'édition pour sa mise à disposition en version e-book.


Suzanne est dans un établissement d'hébergement pour personnes âgées, un E.H.P.A.D.. Elle a 90 ans, elle s’inscrit à l’atelier d’écriture d’Alice, la nouvelle animatrice. Elle ne sait pas encore que sa vie va en être profondément modifiée, comme tous les autres membres du groupe d'ailleurs. Alice, cette jeune auto-entrepreneuse, diplômée en sociologie, domaine dans lequel elle n'a pas trouvé d'emploi, leur propose de partir d'une carte toponyme pour écrire. Avec elle, tous les souvenirs déferlent. Chacun, dans sa singularité, retrouve le plaisir d'écrire et dévoile une page de son histoire. Et si les histoires des uns et des autres s'entrecroisaient ?


Ce roman est un jubilé de tendresse, de bienveillance et de gentillesse. Chaque personne âgée a sa personnalité bien sûr. Il y a les discrets, les chaleureux, les commères... Alice, une jeune femme pleine de bons sentiments, ne tarde pas à s'en faire des amis. Et quand elle trouve sur son chemin une autre professionnelle, Chloé, ergothérapeute, alors souffle un un vent de complicité, plus rien ne peut les arrêter. Les deux établissements dans lesquels elles interviennent toutes les deux ne vont pas manquer de devenir leur terrain de jeux, pour le plus grand plaisir des résidents.

 
C'est une formidable cure de jouvence que leur procurent les deux femmes, une parenthèse dans un quotidien marqué par les fragilités de santé. Avec leurs ateliers, elles vont susciter les convoitises des personnes âgées qui, peu à peu, vont devenir de véritables conspirateurs. Et, quand il s'agit de s'allier aux enfants des villages, tout peut leur être pardonné, enfin presque. Ce sont de très belles relations humaines qui s'établissent, pleines de malice, d'espièglerie, de ruse et de finesse.


Anne IDOUX-THIVET nous livre avec "L'atelier des souvenirs" un premier roman drôle et émouvant.


Si toutes les maisons de retraite étaient un aussi joli tableau, nous n'aurions plus peur de vieillir !
 

Ce roman concourt au Challenge de la Rentrée Littéraire organisé par le blog "Aux bouquins garnis" :

comme :

- Les guerres de mon père de Colombe SCHNECK

- Une vie minuscule de Philippe KRHAJAC

- Une longue impatience de Gaëlle JOSSE Coup de coeur

- Tristan de Clarence BOULAY

- Un funambule d'Alexandre SEURAT

- Juste une orangeade de Caroline PASCAL

- Les déraisons d'Odile d'OULTREMONT

- Pays provisoire de Fanny TONNELIER

- Une verrière sous le ciel de Lenka HORNAKOVA CIVADE

- Le cas singulier de Benjamin T. de Catherine ROLLAND

- L'Attrape-souci. de Catherine FAYE

- Bénédict.de Cécile LADJALI

Voir les commentaires

commentaires

K
"Ce roman est un jubilé de tendresse, de bienveillance et de gentillesse." Je crains que ce ne soit pas pour moi et puis je ne sais que trop, malheureusement, que les maisons de retraite ne sont pas des lieux idylliques !
Répondre
T
Connaissant un brin ta sensibilité, je crois qu'effectivement tu peux passer à côté ! Bises à toi Krol

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog