Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2017-04-02T08:37:13+02:00

Quand un mois laisse sa place à un autre...

Publié par Tlivres
Quand un mois laisse sa place à un autre...

Le mois de mars a été marqué par

le Salon du Livre de Paris bien sûr,

la 10ème édition pour moi,

et oui, quand on aime, on ne compte pas, c'est bien ça ?

Il l'a été aussi par de très belles lectures, émouvantes à l'envi et hasard de la "programmation", ce sont des plumes féminines qui m'ont transportée.

Il y a eu bien sûr Benoîte GROULT et son "Ainsi soit-elle". Il est souvent bon de se rappeler l'histoire du droit des femmes et relire quelques anecdotes avec le filtre de notre actualité. Et puisqu'une journée internationale lui est maintenant dédiée, nous n'allons pas bouder notre plaisir !

 

Il y a eu aussi 2 premiers romans découverts dans le cadre des 68 premières fois (je ne vous les présente plus !).

Petite déception avec "Presque ensemble" de Marjorie Philibert, j'en attendais plus je crois. On ne peut pas tomber sous le charme à chaque fois !

Réel plaisir par contre à lire la biographie d'Erik Satie signée par Séphanie Kalfon et intitulée "Les parapluies d'Erik Satie". Une belle occasion de se remémorer les oeuvres du compositeur. Un simple clic et vous accéderez à l'intégralité de ses créations !

 

Et puis, il y a eu les Coups de Coeur, j'ai bien crû que le mien allait lâcher !

 

J'ai retrouvé la plume de Valentine GOBY avec "Un paquebot dans les arbres". Si vous aimez l'histoire avec un grand H, vous l'adorerez d'autant qu'il est inspiré d'une histoire vraie. Le volet sentimental y est décuplé, vous pouvez me croire.

Enfin, une énième fois, j'ai plongé dans l'univers de Delphine BERTHOLON. Il est unique, il vous happe dès les premières lignes, il vous broie, vous en ressortez totalement sonné mais ô combien éclairé sur le parcours d'êtres qui finiront par être des proches. Impossible d'oublier Lyla avec un y de "Coeur-Naufrage", ce roman porte bien son nom !

 

Je vais terminer avec la seule plume masculine du mois de mars mais qui n'en est pas moins de qualité, je puis vous l'assurer. Je me suis offert de nouveaux horizons, j'ai suivi Richeville jusqu'en Alaska à la recherche de "La baleine thébaïde", celle qui porte le numéro 52 et qui est en voie de disparition. Un roman d'aventure de Pierre RAUFAST que je vous conseille !

Les lectures du mois de mars se révèlent diversifiées, nul doute que vous y trouverez chaussure à votre pied !

 

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog