Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-07-21T08:02:01+02:00

Le monde entier de François BUGEON

Publié par Tlivres
Le monde entier de François BUGEON

1er roman faisant partie de la sélection des 68 premières fois


Ce roman, je le qualifierai de "bienveillant" !


Je vous explique :


Chevalier travaille à l'usine, ses loisirs tournent autour du jardinage et de la pêche. Chevauchant sa mobylette avec un casque orange sans visière, il est toujours célibataire. Il côtoie les hommes du village avec qui il partage un verre au café du coin. Alors que sa vie ronronne, il se retrouve le 1er sur le lieu d'un accident de la route. Ni une, ni deux, il se lance dans l'aventure pour extraire les corps inanimés de 3 passagers, le conducteur et 2 femmes. Il mène à bien l'opération, les secours viennent prendre le relais. Après ? Chevalier a un blanc ! Que s'est-il passé ? Il se retrouve lui-même à l'hôpital, soigné pour des blessures au crâne et au bras. Il faut dire qu'il s'est donné de la peine pour secourir les blessés et qu'il y a laissé lui-même un peu de sa personne. Ce n'est que le début d'aventures peu ordinaires et de rencontres inattendues !


Ce 1er roman baigne le lecteur dans un océan de tendresse, de bons sentiments et d'attentions délicates.


Il est fait de tout petits riens :


- de ces moments d'amitié partagés avec Flavio, issu de l'immigration italienne, qu'il retrouve au jardin ; amis depuis leur tendre enfance, ils se rendent service, arrosent les légumes en cas d'absence... leurs échanges sont faits de moments de silence, les mots sont rares, les 2 hommes ne s'embarrassent pas de discours inutiles !

- de la gentillesse comme d'un art de vivre :


Mais Flavio se fichait pas mal de ce que l'on pensait de sa gentillesse, il ne se sentait pas gentil, il ne faisait pas d'efforts particuliers pour l'être et supposait donc que celui ci ne lui donnait aucun mérite. P. 83

- de ces clichés qui stigmatisent tantôt les étrangers, tantôt les noirs, ou bien encore les femmes.


Mes parents aussi sont noirs. Chevalier allait répondre quil s'en doutait, mais la fille continua sans lui prêter attention. Elle préférait les prévenir avant de leur dire qu'ils étaient pharmaciens dans la ville d'à côté. Il lui semblait toujours que ses interlocuteurs réagissaient d'une façon bizarre lorsqu'elle parlait de ses parents pour la première fois, comme si le fait que des pharmaciens soient noirs ne pouvait pas venir aisément à l'esprit. P. 95

Ce roman met en scène des personnages altruistes, chacun dans son style porte un regard bienveillant sur l'autre pour créer une petite communauté où la solidarité est le maître mot.
L'écriture de François BUGEON m'a fait penser à celle de Barbara CONSTANTINE avec A Mélie sans Mélo.

Après un coup de coeur, il est toujours difficile de rebondir. Chevalier m'a offert un moment de lecture tout doux mais dont je crains qu'il ne me laissera pas un souvenir impérissable !

Le monde entier de François BUGEON

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog