Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-07-05T06:00:46+02:00

Jupe et pantalon de Julie MOULIN

Publié par Tlivres
Jupe et pantalon de Julie MOULIN

Ce 1er roman fait partie de la sélection des 68 premières fois, et encore une fois, il s'agit d'une petite perle...

Tout commence ainsi :


"Je me prénomme Marguerite. Ma jumelle s'appelle Mirabelle. Drôles de prénoms. D'aucuns verraient dans ces deux grands M une prédestination : deux jambes pour un Même Mouvement." Et ce duo n'est pas seul, il y a aussi Brice et Boris, les bras, Camille, le cerveau, Babette, les fesses et les Mam'zelles, les seins. Marguerite va nous relater sa vie de tous les jours, ses émotions, depuis la naissance de A., ce bébé de sexe féminin né le 4 juin 1976, jusqu'à sa chute...


La fantaisie de ce très bon roman repose assurément dans la narration. Donner la parole à une jambe n'est pas banal. Les premières pages sont très surprenantes, voire déstabilisantes, au point de se poser la question de la finalité de cette mise en scène. Mais très vite, j'ai décidé de lâcher prise, de me laisser porter par l'écriture de cette toute jeune écrivaine et j'ai bien fait. Je me suis prise au jeu au point d'avoir un peu de mal à le quitter à l'aube de la 2ème partie !


Ici le corps est roi. Il vit, il sent, il ressent, il exprime son avis sur les réalités du quotidien, les tensions qui y sont liées. Jamais je crois, je n'avais autant pris conscience de mes pieds et de ce que nous leur faisons endurer chaque jour un peu plus. J'avoue que ces derniers jours, j'ai été particulièrement attentive à leur sort et pour cause...


On dit que la propension au bonheur d'un pied se mesure à l'écartement entre ses orteils. P. 72

Alors même que nous abordons souvent le corps dans son ensemble, Julie MOULIN s'attache à nous montrer à quel point chaque membre a son identité, sa vie, ses agressions et ses propres moyens de les surmonter. L'image des jambes par exemple est on ne peut plus parlante. C'est une dimension très subtile à laquelle je n'avais pas forcément pensé avant mais qui devient une évidence maintenant. Réfléchissez-y !


Une autre originalité de ce roman repose dans le ton employé. Julie MOULIN use de l'humour sans modération. J'ai beaucoup ri à la lecture de "Jupe et pantalon", c'est suffisamment rare pour le remarquer. La séance d'épilation du maillot est croustillante à l'envi, j'ai adoré !
Mais ne vous y trompez pas, l'heure est grave et s'autoriser à rire de quelques scènes ne réussira pas à cacher le sérieux du sujet...


Julie MOULIN nous brosse le portrait de notre société française du XXIème siècle et fait état d'une certaine condition féminine, celle des femmes qui ont des postes à responsabilité, essaient d'être efficaces au travail comme à la maison au risque de survoler l'ensemble et de voir le chateau de cartes lentement s'effondrer. Benoîte GROULT, cette féministe décédée le 21 juin dernier, aurait certainement ri jaune à la lecture de cette satire.

La maternité, l'allaitement, les mutations de la vie de couple dans le temps sont autant de sujets abordés par petites touches :


L'avenir était devant nous. C'était avec le grand carrefour. Avant que l'amant devienne mari, avant que la femme soit mère, avant que l'envie se mue en rancoeur et que l'insomnie détruise les rêves. P. 135

Mais plus encore, entendre aujourd'hui des propos d'hommes du type :


Tu n'as pas une autre jupe ? Ils vont te prendre pour la secrétaire. On croirait que tu pars à la plage. P. 118

l'aurait certainement fait bondir et avec raison.


Pourquoi ? Tout simplement parce ce que les femmes risquent d'y laisser leur peau, de faire ce qui est appelé communément maintenant un burn-out. L'écrivaine en fait le sujet de ce roman et pose une question hautement pertinente :


[...] Compétence et compétition, est-ce la même chose ? P. 38 "

Je crois que je vais vous laisser la méditer !


Personnellement, ce roman m'a bouleversée. J'ai ressenti toute l'intensité du drame et vécu des émotions très fortes. Il s'agit pour moi d'une lecture "Coup de poing", de celles que l'on n'est pas près d'oublier tellement elles nous ont touchés !


A l'issue du roman, Julie MOULIN fait un autoportrait, son itinéraire personnel ayant a priori largement inspiré ce 1er roman. Elle y évoque notamment le statut de business woman, puis de femme au foyer. Pourquoi ne lui offririons-nous pas celui d'écrivaine ?

Jupe et pantalon de Julie MOULIN

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog