Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-07-13T06:39:36+02:00

Comme neige de Colombe BONCENNE

Publié par Tlivres
Comme neige de Colombe BONCENNE

Ce 1er roman fait partie de la sélection des 68 premières fois.


Encore une très belle découverte, un moment d'évasion au pays de la littérature...


Constantin Caillaud est comptable dans une imprimerie. Il vit depuis une vingtaine d'années avec Suzanne, bibliothécaire. Leur couple sombre dans la monotonie et l'habitude. Jusque là, rien de bien transcendant. Mais, c'est sans compter sur une petite escapade à Crux-la-Ville pour un week-end et sur le passage de Constantin dans une librairie pour trouver un livre à lire... et là, oh, surprise, il dégote au fond d'un carton, un roman de son auteur favori : Neige noire d'Emilien Petit. Commence alors une grande histoire...


Ce roman traite d'un sujet que l'on aime passionnément, nous l'équipe de doux.ces et dingues qui composons les 68 premières fois : la littérature !


On s'y délecte avec le pouvoir des livres et leur capacité à nous offrir d'autres horizons :


[...] je lui avais confié comment les livres que je chapardais à la bibliothèque municipale avaient constitué pour moi une extension du monde dans lequel j'avais grandi - échappées belles, portes qui s'ouvrent dans une jeunesse de fils d'ostréïculteur en Charante-Maritime. P. 17

ou bien encore avec le plaisir incommensurable de lire un énième roman d'un auteur que l'on affectionne tout particulièrement :


En refermant Neige noire, j'éprouvais le sentiment de satisfaction du lecteur fidèle qui retrouve dans le nouveau texte d'un écrivain qu'il aime son style, et, dans le cas précis d'Emilien Petit, ses personnages (Marc, Edith, Rose apparaissaient dans d'autres romans). P. 46

Là où réside la pépite, c'est quand lentement mais sûrement, réalité et fiction se confondent, quand la vie du lecteur et celle d'un personnage du roman fusionnent, quand ils ne font plus qu'un...




Un peu à l'image du narrateur de Neige noire, qui cherche à comprendre comment il en est arrivé là, je repensai [...] P. 17

alors, le lecteur ne répond plus de ses actes !


C'est là que le talent de Colombe BONCENNE fait son oeuvre, au pays du fantasme ! Vérification faite dans le Larousse, le fantasme relève d'une "représentation imaginaire traduisant des désirs plus ou moins conscients spécialement en psychanalyse, scénario de l'accomplissement du désir inconscient. (Les fantasmes peuvent être conscients [rêveries diurnes, projets] ou inconscients [rêves, symptômes névrotiques].)" C'est bien ce que j'ai ressenti sous la plume de cette jeune écrivaine, je ne rêve pas !!!


Entre illusion, divagation, hallucination... comme Constantin Caillaud, le lecteur est pris dans le tourbillon !

Quand vous lisez un livre qui parle d'un livre et que vous vivez, dans la vraie vie, une double vie, avouez qu'il est possible d'y perdre son latin !

C'est ce que l'auteure s'amuse à faire dans son roman "Comme neige" (tiens, celui d'Emilien Petit s'intitule Neige noire !). Elle joue avec le lecteur, cette fois-ci nous, et ne lui rend sa liberté qu'au point final.


Vous me suivez toujours ? Non, et bien, lisez ce 1er roman et vous verrez à quel point il est fascinant de se laisser porter par la magie de la création le temps d'une lecture !

Comme neige de Colombe BONCENNE

Voir les commentaires

commentaires

Marie 16/07/2016 08:23

Tu me donnes tres envie de le lire affairera suivre

Tlivres 16/07/2016 09:01

Un grand moment d'évasion pour lâcher prise, c'est certain !

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog