Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-05-14T14:43:21+02:00

Carol (Les eaux dérobées) de Patricia HIGHSMITH

Publié par Tlivres

Traduit de l'américain par Emmanuelle DE LESSEPS

 

Carol (Les eaux dérobées) de Patricia HIGHSMITH

Je reprends lentement la rédaction de chroniques sur le blog avec un roman au rythme non moins indolent...


Carol, c'est un film bien sûr dont le rôle principal est interprété par Cate Blanchett.


Je ne l'ai malheureusement pas vu, mais finalement, c'est peut être un bien. Je n'aurais sans doute pas lu le livre après avoir vu la représentation cinématrographique de ce roman de Patricia HIGHSMITH.


Therese vit depuis 2 ans à New York. Elle a été récemment licenciée par une maison d'édition et travaille dans un magasin de jouets à la période de Noël. Une femme d'une grande distinction lui passe une commande. Sous le charme, elle se surprend à envoyer un mot à cette cliente. Une relation un peu particulière s'établit entre ces deux femmes.


Si la lecture d'un roman d'amour homosexuel relève en 2016 d'une certaine banalité, il est important de se souvenir du contexte dans lequel il a été publié pour voir à quel point notre société a évolué ces dernières années. Ainsi, ce roman écrit fin 1948 fut-il publié sous le pseudonyme de Claire MORGAN, le sujet pouvant froisser plus d'une susceptibilité. En France, il a été édité en 1985 sous le titre "Les eaux dérobées".


C'est une lecture agréable qui permet de partir à la découverte des Etats Unis des années 1950 grâce au périple des deux femmes pour s'offrir une parenthèse et assouvir leur passion.


C'est aussi un roman qui traite d'une histoire d'amour et qui a le mérite de mettre des mots sur les sentiments, la difficulté de deux êtres à vivre leur relation quand il y a la pression d'un mari (la procédure de divorce est engagée) et des conséquences sur les visites à venir mère/fille.


Mais qu'est-ce que l'amour ?


Le sexe est défini par des critères physiques, et il doit être indiqué sur les passeports. L'amour est dans la tête, c'est un état d'esprit. P. 298

C'est enfin le parcours initiatique d'une toute jeune femme. Carol est plus âgée qu'elle, plus mature aussi, elle l'impressionne beaucoup. La retenue dans les sentiments ne manque pas d'entretenir le mystère...


Juste un bémol pour ce roman, le manque de rythme. Le suspense lié à l'avenir de cette relation peine à prendre ses marques dans les longueurs du récit.

Pour autant, il semble que la plume de Patricia HIGHSMITH soit appréciée, je ferai bien un nouvel essai. Avez-vous un roman à me conseiller ?

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog