Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-03-18T07:12:52+01:00

Grâce de Delphine BERTHOLON

Publié par Tlivres
Grâce de Delphine BERTHOLON

Delphine BERTHOLON, j'ai découvert son écriture avec "L'effet Larsen" en novembre dernier et ce roman est gravé à jamais dans ma mémoire pour m'avoir accompagnée les jours suivant les terribles attentats de Paris, il résonne encore aujourd'hui !


J'étais particulièrement tentée de poursuivre la découverte des oeuvres de cette écrivaine et "Grâce" m'a tendu les bras...

Tout commence avec une lettre dactylographiée, dont on ne comprend pas bien son contexte, qui est son destinataire, et ce qu'elle pourra bien induire dans ce roman, mais ce que l'on mesure dans les premières lignes, c'est le manque incommensurable liée à l'absence d'un être cher.


Et puis, il y a aussi un chapitre qui commence ainsi : "Dès que je passai le seuil de la maison, je sus que quelque chose n'allait pas. "


Et enfin, il y a ce que l'on peut appréhender comme un journal intime signé de Grâce Marie Bataille, 7 mars 1981... : "Ce matin, j'ai eu trente quatre ans. Trente quatre ans, et deux gosses."


Vous l'aurez compris, le talent de Delphine BERTHOLON est de tracer l'itinéraire de 3 personnages et de faire en sorte que leurs parcours se croisent très naturellement. Depuis la fille au pair venue de Roumanie, en passant par Nathan, père de 2 jeunes enfants, des faux jumeaux dont la mère est décédée lors de leur naissance, jusqu'à Grâce, la mère de Nathan, cette vieille femme dont les fragilités s'accroissent. Aujourd'hui, nous sommes le 24 décembre, il neige, et les festivités vont bientôt commencer !


Mais ce n'est pas tout, elle va le faire en vous prenant à la gorge dès les premières pages sans jamais pouvoir vous lâcher d'ici la page 356. Thriller psychologique, ce roman se lit en apnée totale. Si vous avez envie de quitter un temps votre environnement familial, professionnel... évasion cérébrale assurée ! Avec du recul, je me dis que la couverture est en totale adéquation avec l'histoire, c'est suffisamment rare pour le signaler. Toute noire, une maison en perspective vue à travers le pare brise d'une voiture... Je vous livre ces quelques détails comme autant d'énigmes à résoudre !


Delphine BERTHOLON a cette capacité à se fondre dans l'intimité de personnages meurtris, des hommes et des femmes anti-héros oppressés par des souffrances terrifiantes, des souffrances liées à des secrets de famille, des non-dits... à des décisions prises à un instant T mais avec des effets dévastateurs susceptibles de se transmettre de génération en génération :


La vie est une suite de choix plus ou moins réfléchis, de hasards heureux ou malheureux, rencontres, bifurcations, prendre à droite, prendre à gauche, mille destins différents à chaque carrefour, et puis des évidences. P. 170

Elle conclut ce très beau roman avec cette dernière ligne


[...] je réintègre, enfin, l'humanité. P. 356


Tout est dit dans la démarche d'écriture de Delphine BERTHOLON !

Lire un roman de cette auteure, c'est être sûr.e d'en garder l'empreinte !

Voir les commentaires

commentaires

Marie annick 31/03/2016 09:29

Je viens de l acheter ton article m a donné envie on s en reparle bientot

Tlivres 31/03/2016 13:03

J'ai la pression !!! J'ai hâte de ton avis. A très bientôt !

krol 18/03/2016 13:23

Très convaincant ! Je n'ai lu qu'un roman de cette auteure, Le soleil à mes pieds, il ne m'avait pas séduite du tout mais on peut tenter à nouveau !

Tlivres 30/03/2016 21:42

Bonsoir Krol,
Je m'apprête à publier une chronique sur un nouveau roman de Delphine BERTHOLON. Personnellement, je vais partir à la découverte de celui intitulé "Le soleil à mes pieds" que tu évoques, mais si je devais te donner un conseil, franchement, lis "Les corps inutiles", il est tellement puissant... Bonne lecture !

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog