Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2015-12-15T21:29:50+01:00

L'importun de Aude LE CORFF

Publié par Tlivres
L'importun de Aude LE CORFF

Lecture choc, très grand coup de coeur pour ce roman inattendu


Samedi, je me rends en Bibliothèque, je passe devant le rayon des nouveautés et pars à la conquête d'un ouvrage peut-être déjà présenté sur un blog... et là, le blanc, rien ne m'inspire... Sans conviction, je me saisis de celui dont la couleur rouge retient mon attention.

Le Bibliothécaire passant dans mon dos me dit : "Tu vas voir, il va te plaîre. On parle d'Angers !". Me voilà ferrée...

La narratrice a 1 enfant, Lucie, un 2ème va bientôt naître. Avec son mari, Damien, ils décident de s'installer loin de Paris pour l'arrivée de Robin. Ils trouvent une maison qui correspond à leurs aspirations et dans laquelle ils s'imaginent pouvoir partager des plaisirs en famille. A la cave, les 2 filles du vendeur, qui vient d'intégrer une maison pour personnes âgées, laissent aux acquéreurs des outils de jardinage et un vieux meuble rempli de papiers et livres qu'elles n'auront pas le temps de vider. La narratrice est romancière, son 4ème livre est en cours. Alors qu'elle est confortablement installée chez elle, en pleine création, elle est perturbée par l'entrée de l'ancien propriétaire. Il fait comme chez lui. Manifestement, il a gardé une clé de son ancienne maison...


Elle pourrait décider de le mettre dehors mais non... en fait, à l'image des 2 oiseaux qui figurent sur le bandeau Stock, ces 2 êtres vont lentement s'apprivoiser, se dévoiler, laisser s'exprimer des souffrances d'enfants qui sont autant de plaies sur lesquelles ils vont tenter d'appliquer un baume.


Au début, les silences sont pesants. Et puis, petit à petit, des mots vont être mis sur des plaies encore béantes.


Mes mots s'échappent tels des oiseaux trop longtemps retenus en cage. P. 81


Les larmes versées à la cave semblent avoir ouvert une nouvelle brèche aux mots, ils viennent de plus en plus facilement. P. 136

Leurs deux parcours sont bien distincts : un vieil homme échange avec une jeune femme qui pourrait être sa fille. Et pourtant, la relation que chacun a entretenu avec son père les rassemble. Les réalités de chacun résonnent avec les sentiments de l'autre.


Tous 2 sont sur le chemin de la résilience. Ils en franchissent lentement les étapes. Pour l'un comme pour l'autre, il s'agit de se libérer du trop lourd fardeau de leur enfance maltraitée et des tensions familiales, des secrets et des conséquences sur les générations suivantes :


Je prends conscience que, moi aussi, je me fabrique un refuge, un coin de paradis qui saura embellir mon existence, et peut-être noiera l'angoisse. P. 191

L'importun de Aude LE CORFF

La question du pardon y est abordée avec beaucoup de pudeur.


Ce qui est certain c'est que ce roman résonne dans mes oreilles comme un terrible cri de douleur. J'ai été profondément émue par la souffrance de ces 2 êtres.


Il fait partie de ces romans inclassables, tellement il est riche.


Il y a le volet historique avec tout ce qu'il dévoile de la Résistance, du réseau Cohors Asturies fondé par Jean CAVAILLES pendant la 2de guerre mondiale et coordonné à Londres par le Général de GAULLE. Il relate le destin de ceux qui ont été arrêtés, emprisonnés, torturés voire exécutés, et tout ça : à Angers, là où je vis. Mes parents sont nés dans cette ville aussi, en 1944 au moment même où le tribunal de la Feldkommandantur décidait de la vie ou de la mort de ces hommes et femmes qui luttaient contre l'occupant. Avec cet ancrage territorial, ce roman prend bien sûr pour moi une dimension toute particulière. D'ailleurs, je viens de commander (sur le site de La Griffe Noire bien sûr !), "Les Hommes Blessés à Mort Crient", le témoignage de Jeanne HEON-CANONNE, préfacé par Albert CAMUS, dont Aude LE CORFF cite la référence. Nul doute que ce roman va contribuer à la mémoire des lieux !


Il peut aussi être classé dans la catégorie des thrillers psychologiques. Il est rapidement devenu pour pour moi un page-turner, impossible de le lâcher. La tension y est vive et le rythme oppressant.


Enfin, je voudrais dire quelques mots sur la qualité de la plume de Aude LE CORFF qui nous livre ici son 2ème roman. Son écriture est simple mais efficace, sensible, les mots sont justes et l'effet garanti ! Son 1er roman est intitulé : "Les arbres voyagent la nuit". L'avez-vous lu ?

Bref, c'est un très grand coup de coeur, peut-être le dernier de l'année 2015, à moins que...

Voir les commentaires

commentaires

Dahlem 15/12/2015 23:05

Bien envie de le lire!

Tlivres 18/12/2015 07:40

C'est un excellent livre. On en reparle sur la toile ?

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog