Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2015-03-12T07:54:00+01:00

Le ravissement des innocents de Taiye SELASI

Publié par

Traduit de l'anglais par Sylvie SCHNEITER


1er roman


Tout commence ainsi :


"Kweku meurt pieds nus un dimanche matin avant le lever du jour, ses pantoufles tels des chiens devant la porte de la chambre. Alors qu'il se tient sur le seuil entre la véranda fermée et le jardin, il envisage de retourner les chercher. Non. Ama, sa seconde épouse, dort dans cette chambre, les lèvres entrouvertes, le front un peu plissé, sa joue chaude en quête d'un coin frais sur l'oreiller, il ne veut pas la réveiller. Quand bien même il le tenterait, il n'y parviendrait pas."


Kweku est d'origine ghanéenne. Parti étudier aux Etats-Unis, il sera diplômé en médecine. Il y rencontrera sa 1ère épouse, Fola, d'origine nigériane. Un premier enfant, Olu, un garçon, naîtra à Baltimore. Suivront à Boston des jumeaux, un garçon, Kehinde, et une fille, Taiwo. La petite dernière, née prématurée de 10 semaines, Sadie, s'acrrochera à la vie comme personne. Alors que tout semblait réussir à Kweku, une intervention chirurgicale qu'il jugeait injustifiée le fera plonger. Une nouvelle vie pour toute sa famille commence alors...


Ce premier roman de Taiye SELASI nous transporte entre les continents africain et américain en passant par l'européen. C'est un véritable jubilé interculturel autour de la vie, de la mort aussi. Je vous laisse méditer cette citation...

Au cas où un malheureux nourrisson ne survivrait pas le week end, on décourageait ses parents de choisir un prénom et on gribouillait "Bébé" devant le patronyme sur l'étiquette de la couveuse. P. 24 25

C'est le parcours de toute une famille dont chaque membre affronte l'existence avec ses forces et ses faiblesses.


C'est notamment un très beau portrait de femme, le combat d'une mère de famille en terre étrangère pour donner le meilleur à ses enfants, leur donner de quoi manger, les éduquer, les aider à se construire. Dupée, elle a parfois fait de mauvais choix dont ses enfants portent les empreintes, mais, n'est ce pas la vie ?


Je me suis littéralement laissée porter par cette femme qui, pour certains paraitrait ordinaire, mais qui, pour moi, revêt des dimensions hors du commun, une très belle personne !


C'est enfin le retour aux origines, l'appel irrésistible de la terre natale.


Un beau 1er roman à découvrir.

 

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog